FRED CHARTRAND FRED CHARTRAND / La Presse Canadienne

OTTAWA — À Ottawa, le numéro 11 est associé à Daniel Alfredsson et les Sénateurs vont s’assurer que cela ne change pas.

Le propriétaire de l’équipe, Eugene Melnyk, a annoncé mardi que le numéro de l’ancien capitaine serait retiré le 29 décembre, lorsque les Sénateurs accueilleront les Red Wings de Detroit.

Alfredsson deviendra seulement le deuxième joueur de la franchise — et le premier de l’ère moderne — à recevoir l’honneur. Frank Arthur Finnigan, un attaquant ayant évolué pour les Sénateurs de 1923 à 1931 et pendant les saisons 1932 à 1934 avait vu son numéro 8 être retiré en 1992.

«Pour être honnête, je ne crois pas encore comprendre ce que cela signifie», a affirmé Alfredsson, en se rappelant avoir vu les numéros de Nicklas Lidstrom et Ken Dryden être retirés.

«Je me souviens de ces cérémonies et elles étaient spéciales, a-t-il ajouté. Une fois à la retraite, nous avons une meilleure perspective des choses je crois.»

Au terme de son premier camp d’entraînement, en 1995, Alfredsson aurait bien pu se retrouver avec un autre numéro.

À l’époque l’attaquant portait le numéro 63. Mais après avoir appris qu’il allait demeurer avec les Sénateurs pour le début de la saison, le préposé à l’équipement avait approché le Suédois en lui demandant de choisir entre les numéros 11 et 22.

«Je préférais le numéro 11, s’est souvenu Alfredsson. Je crois avoir eu le même lorsque je jouais au soccer plus jeune. Antti Tormanen, une recrue de la Finlande, a finalement eu le 22. Cela a vraiment été une coïncidence.»

Les Sénateurs avaient sélectionné l’attaquant au 133e rang avec leur choix de sixième tour lors du repêchage de 1994.

Alfredsson a joué 18 saisons dans la LNH, dont 17 avec Ottawa. Il a été le capitaine des Sénateurs pendant 13 saisons (1999-2013) et détient plusieurs records d’équipe, notamment au chapitre des buts (426), des mentions d’aide (682) des points (1108) ainsi que des matchs disputés en séries éliminatoires (121).

Au cours de l’été 2013, alors qu’il était joueur autonome sans compensation, le Suédois s’était entendu pour une saison avec les Red Wings, une décision qui n’avait pas été bien reçue par la direction de l’équipe à Ottawa.

Malgré tout, les deux parties ont été en mesure de se réconcilier, ce qui a permis à Alfredsson de signer, le 4 décembre 2014, un contrat d’une journée afin de se retirer comme membre de l’organisation des Sénateurs.

Âgé de 43 ans, celui-ci est conseiller spécial auprès de l’équipe.

«Je suis content que la situation se soit réglée, a affirmé Melnyk. Il va continuer à demeurer avec nous et conseiller l’équipe.

Alfredsson, son épouse, Bibbi, et leur quatre fils ont récemment emménagés à Ottawa après avoir passé les dernières années à Detroit.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!