MONTRÉAL — Frustrés par un gardien en grande forme et des décisions contestables de l’arbitre, les joueurs de l’Impact de Montréal ont à nouveau démontré leur caractère en comblant un déficit d’un but pour soutirer un verdict nul de 1-1 au D.C. United, mercredi.

Hassoun Camara a inscrit un but libérateur à la 77e minute et l’Impact (8-7-10) espère avoir tourné la page après deux défaites gênantes lors de leurs deux sorties précédentes.

«Mon équipe est sortie avec un désir de gagner le match. Malheureusement, un grand gardien a fait des arrêts qui ont fait la différence», a déclaré l’entraîneur-chef de l’Impact Mauro Biello en référence aux trois arrêts du gardien visiteur Bill Hamid.

«Mais on s’est battu, on a poussé pour essayer d’aller chercher les trois points, a ajouté Biello. C’est très positif. Si on continue comme ça, toutes ces occasions vont devenir des buts.»

L’Impact avait touché le fond du baril en s’inclinant 3-0 face au Fire de Chicago, pire formation dans la MLS, samedi dernier. Cette défaite avait suivi un autre revers gênant de 3-1 face aux Red Bulls de New York.

La formation montréalaise a fait preuve de plus de combativité que face au Fire, améliorant sa fiche à 3-5-5 quand elle accorde le premier but et à 2-4-3 quand elle tire de l’arrière à la mi-temps. L’Impact a toutefois semblé déconcentré par les décisions de l’arbitre Robert Sibiga et ses assistants.

C’est d’ailleurs à la suite d’une décision qui a soulevé l’ire des membres de l’Impact et des 19 740 spectateurs que le United (6-8-11) a ouvert la marque. Lamar Neagle a profité d’un penalty à la 39e minute pour marquer son quatrième but de la campagne.

En l’espace de quelques secondes, l’étoile de l’Impact Didier Drogba s’est retrouvé au sol en douleur, se tenant le genou gauche. Pendant ce temps, le United a contre-attaqué et le défenseur Donny Toia a fauché Patrick Nyarko dans la surface montréalaise. Le juge de touche a signalé la faute et l’arbitre a donc appelé le penalty.

Le thérapeute a finalement pu aller rejoindre Drogba près de la surface des visiteurs, pendant que les arbitres tentaient de calmer les esprits des Montréalais. Le gardien Evan Bush a écopé un carton jaune pour sa tirade.

Neagle s’est présenté pour le penalty et il a battu Bush, qui a plongé du mauvais côté.

«C’est frustrant, a raconté Toia. Je croyais avoir réussi un bon jeu. Je l’avais forcé vers l’extérieur, il a effectué une touche trop longue et le ballon est sorti. L’arbitre a sifflé. Je ne pense pas l’avoir touché, peut-être que je l’ai touché. Je vais devoir regarder la reprises.»

L’Impact a sorti les dents en deuxième demie.

Johan Venegas, qui disputait ses premières minutes depuis le 17 juillet, a été frustré par Hamid à la 55e minute. Le gardien a plongé au dernier instant pour arrêter la déviation de la tête du Costaricain sur la ligne des buts.

Drogba a ensuite cogné à la porte à la 66e minute. Ignacio Piatti l’a rejoint au deuxième poteau sur un long centre, mais Hamid a stoppé la frappe à bout portant de Drogba, qui n’avait pas beaucoup d’espace.

Camara a finalement percé la muraille du United à la 77e minute. Marco Donadel l’a rejoint au deuxième poteau quelques secondes après un corner. Le grand Français a battu Hamid de la tête.

«Hassoun a été fantastique, a noté Biello au sujet de celui qu’il a utilisé en défense centrale aux côtés de Laurent Ciman. À mes yeux, il est le joueur du match même sans le but. Oui, il a compté le but, mais honnêtement, il était toujours en contrôle, très calme avec le ballon et très fort défensivement.»

L’arbitre a fait plaisir aux spectateurs à la 90e minute en montrant un carton rouge au défenseur du United Kofi Opare, ouvrant la porte à l’Impact. Il a toutefois enragé les partisans une dernière fois, en n’appelant pas une faute de main contre le United tout juste devant la surface pendant les arrêts de jeu.

Ce match nul permet à l’Impact de conserver cinq points d’avance sur le United au cinquième rang dans l’Est avec 34 points contre 29. Orlando City SC se retrouve du mauvais côté de la ligne rouge au septième rang avec 28 points.

L’Impact disputera son prochain match samedi, quand il rendra visite au Toronto FC.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!