THE CANADIAN PRESS Le botteur Brett Maher a réussi un placement de 10 verges sur le dernier jeu du match pour permettre aux Tiger-Cats de l'emporter.

HAMILTON — Les Alouettes de Montréal ont été dans le coup jusqu’à la toute fin, mais ils n’ont pu compléter le travail. Encore une fois.

Le botteur Brett Maher a réussi un placement de 10 verges sur le dernier jeu du match pour permettre aux Tiger-Cats d’Hamilton de signer une victoire de 20-17 devant leurs partisans au Tim Hortons Field, vendredi.

Les Alouettes (3-9) ont à nouveau raté une occasion en or de réduire l’écart au classement contre un rival de la section Est. Ils auraient pu s’approcher à deux points des Tiger-Cats (6-6) et du deuxième rang, mais ils sont demeurés dans les bas-fonds avec une maigre récolte de six points.

«Ç’a été une année folle, a déclaré l’entraîneur Jim Popp. Nous avons eu de bonnes chances en fin de match. Nous n’avons simplement pas été de l’emporter.»

Duron Carter a inscrit le seul touché des Alouettes, mais il n’a pas eu besoin de l’aide du quart-arrière Rakeem Cato, avec qui il a eu quelques démêlées à l’entraînement. Utilisé sur les unités spéciales, Carter a bloqué une tentative de dégagement de Maher au premier quart avant de récupérer le ballon et de le ramener dans la zone des buts, 46 verges plus loin.

Cato a complété 19 de ses 27 tentatives de passes et il n’a amassé que 168 verges aériennes en plus de lancer une interception. Le botteur Anthony Fera a raté une tentative de placement de 33 verges au premier quart, mais s’est bien repris en étant précis à deux reprises au quatrième quart.

L’attaque des Oiseaux n’a généré que 257 verges de gains au total.

«Tout le monde a donné tout ce qu’il avait», a déclaré Cato.

Zach Collaros a quant à lui rejoint Luke Tasker sur huit verges pour un touché au deuxième quart et a terminé le match avec 291 verges de gains par la voie des airs. Maher a été parfait en quatre tentatives de placement.

La formation montréalaise profitera d’une semaine de congé avant de retrouver ses partisans, le 2 octobre, face aux Argonauts de Toronto.

Bataille des placements

Les Alouettes ont retraité au vestiaire avec une mince avance de 9-8 grâce à deux simples et au touché de Carter. Les Tiger-Cats ont cependant ajouté deux placements dans un intervalle de moins de trois minutes, notamment en raison d’un échappé de Nik Lewis.

Fera s’est chargé de réduire l’écart à deux points avec un placement de 51 verges sur la première séquence à l’attaque des Alouettes au quatrième quart, mais Maher a répliqué quelques instants plus tard de la même distance pour faire 17-12.

Les Tiger-Cats ont permis aux Alouettes de s’approcher à seulement trois points en concédant un touché de sûreté alors qu’il restait 6:21 à écouler à la rencontre.

La troupe de Popp a saisi l’occasion dès la possession suivante en partie grâce au retour de dégagement de 46 verges de Samuel Giguère. Fera a complété le travail de la ligne de 40 pour créer l’égalité 17-17 avec 3:48 à faire.

Dès la séquence suivante, Collaros a orchestré une poussée de 11 jeux qui s’est conclue par un placement de 10 verges de Maher alors que les dernières secondes s’égrenaient au cadran.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus