MONTRÉAL — Les Eskimos d’Edmonton ont porté un dur coup aux espoirs des Alouettes de se qualifier pour les matchs éliminatoires de la Ligue canadienne en infligeant un cuisant revers de 40-20 aux Montréalais, lundi après-midi.

Avec quatre matchs à jouer, les Alouettes (4-10) occupent toujours le dernier rang dans l’Est derrière les Argonauts de Toronto (5-9) et les Tiger-Cats de Hamilton (6-8). En vertu de leur fiche actuelle, les Eskimos (8-7), quatrièmes dans l’Ouest, profiteraient de la règle du croisement pour disputer la demi-finale de l’Est.

Si la troupe de Jacques Chapdelaine est toujours mathématiquement en vie, sa tâche — avec notamment deux rencontres contre les Stampeders de Calgary (12-1-1 avant le match de dimanche contre les Argos) — sera très ardue.

Cord Parks a scié les jambes des Alouettes en début de troisième quart en interceptant une passe imprécise de Rakeem Cato. Difficile de dire si Kenny Stafford a couru le mauvais tracé sur le jeu ou si Cato s’est planté, mais une chose est certaine, le demi de coin des Eskimos était seul à l’endroit où le ballon a été lancé.

Les visiteurs ont repris le ballon à la ligne de 43 des Alouettes. Quatre jeux plus tard, Mike Reilly a rejoint Chris Getzlaf fin seul à l’entrée de la zone des buts pour un gain de huit verges et le touché, qui portait alors la marque à 23-11 en faveur des visiteurs. Sur la séquence offensive suivante, les Eskimos ont franchi 75 verges en 10 jeux pour faire 30-11 sur la course de trois verges de Reilly.

Le demi John White, avec deux, et Brandon Zylstra ont marqué les autres touchés des vainqueurs. Sean Whyte a complété la marque avec des placements de 23 et 14 verges.

Brandon Rutley et Samuel Giguère, dans une cause perdue au quatrième quart, ont marqué les touchés des locaux. Anthony Fera a réussi un placement de 37 verges et raté un autre sur une distance de 41 verges pour un simple. C’est tout ce que l’attaque des Alouettes a été en mesure de générer.

La performance de Reilly, qui a amassé près de 350 verges, lui a permis de franchir le cap des 5000 verges de gains par la passe cette saison. Il domine le circuit Orridge à ce chapitre.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!