CLEVELAND — Les Blue Jays de Toronto ont inclus Francisco Liriano dans leur formation de 25 joueurs pour la série de championnat de la Ligue américaine, confiants que le vétéran lanceur est suffisamment remis d’une commotion cérébrale subie lors de leur série de sections.

Liriano a été atteint à la tête par une balle frappée en flèche par Carlos Gomez en huitième manche du deuxième match de la série entre les Blue Jays et les Rangers du Texas, le 7 octobre. Il avait quitté le terrain sans aucune aide, mais des tests avaient révélé qu’il avait subi une commotion cérébrale.

Selon le protocole du Baseball majeur sur les commotions cérébrales, Liriano ne sera pas admissible à un retour au jeu avant le deuxième match de la série de championnat entre les Blue Jays et les Indians de Cleveland, samedi. Les Blue Jays disputeront donc le premier match avec seulement 24 joueurs dans leur formation, vendredi, à Cleveland.

Jeudi, les Blue Jays l’ont observé effectuer des tirs et il a subi d’autres examens avant qu’il ne soit inclus dans leur formation.

«Il peut jouer un rôle important s’il est en santé», a dit le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

Le gaucher de 32 ans peut être employé comme partant ou comme releveur. Récemment, les Jays l’ont surtout utilisé en relève.

Les Blue Jays ont aussi inclus le deuxième-but Devon Travis dans leur formation, lui qui a été ralenti par une blessure à un genou.

Le joueur d’avant-champ Ryan Goins et le voltigeur Dalton Pompey ont été ajoutés dans la formation des Blue Jays après avoir été laissés de côté face aux Rangers. Ils remplacent le releveur Scott Feldman et le voltigeur Michael Saunders.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!