TORONTO — Pour amorcer les festivités de leur 100e saison d’existence, les Maple Leafs de Toronto ont retiré les numéros de 17 joueurs, dont celui de Dave Keon.

Les Maple Leafs en ont fait l’annonce au cours d’une cérémonie tenue samedi avant leur match d’ouverture face aux Bruins de Boston. De nouvelles bannières ont été hissées dans les hauteurs du Air Canada Centre incluant celles en hommage à Bill Barilko et d’Ace Bailey, les deux seuls joueurs qui avaient déjà reçu cet honneur.

Les Maple Leafs avaient toujours été contre le fait de retirer un numéro, préférant plutôt honorer les numéros des légendes de l’équipe. Seulement les joueurs qui avaient été victimes de tragédies pendant qu’ils faisaient partie de l’équipe avaient reçu un tel honneur. Barilko est décédé dans un écrasement d’avion tandis que Bailey a subi une blessure qui a mis fin à sa carrière sur la patinoire.

Ces numéros retirés ne seraient plus jamais portés.

C’était le désir du nouveau président de l’équipe Brendan Shanahan de mieux rendre hommage aux légendes du passé de l’organisation. Shanahan avait annoncé ses couleurs plus tôt cette année en optant pour un nouvel uniforme qui rappelle celui de l’époque glorieuse de l’équipe.

De nouvelles bannières célébrant chacune des 13 conquêtes de la Coupe Stanley des Maple Leafs ont aussi été dévoilées.

Keon, un Abitibien qui a gagné la coupe Stanley à quatre reprises avec les Maple Leafs, n’avait plus de liens avec l’organisation depuis des décennies notamment en raison du refus des Leafs de retirer son chandail no 14.

La relation entre les parties s’est apaisée au cours des dernières années, ce qui a mené à la célébration de samedi soir. Il avait aussi été nommé meilleur joueur de l’histoire de l’équipe, vendredi.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!