Paul Chiasson Paul Chiasson / La Presse Canadienne

La saison 2016 de la joueuse de tennis québécoise Eugenie Bouchard a pris fin lundi avec une défaite au premier tour au tournoi de Luxembourg 3-6, 6-3, 6-3 contre la Tchèque Denisa Allertova. Retour sur une deuxième saison difficile pour le 46e raquette mondiale.

Courte envolée en Australie
Après une mauvaise année 2015, où elle a terminé au 48e échelon du classement mondial, Eugenie Bouchard tentait de se relancer en Australie, tout d’abord au tournoi de Hobart. Contre toute attente, la jeune québécoise atteint la finale, avant de s’incliner face à la française Alizé Cornet. Elle ne saura toutefois pas transporter cette énergie à l’Australian Open. Au deuxième tour, elle se bute à la 4e tête de série Agnieszka Radwanska. Bouchard ne le sait pas, mais c’est le début de sa pire saison en Grand Chelem en carrière.

Pourtant elle aurait tant voulu être en quart de finale!

Bonne séquence
Deux présences au 3e tour, à Doha et à Indian Wells, et une finale à Kuala Lumpur formeront la meilleure séquence de Bouchard dans l’année avec huit victoires et trois défaites.

Son passage au match des étoiles de la NBA l’avait-il inspirée?

Pas de Fed Cup cette année
La star du tennis québécois n’a pas pris part aux rencontres de la Fed Cup pour le Canada cette année. Les deux fois à cause d’une blessure. Ce n’est pas tous les fans du pays qui ont accepté forfaits face au Bélarus et à la Slovaquie.

Elle garde le sourire
Après une dure saison sur terre battue (4 victoires et 5 défaites), Eugenie tente de regagner en confiance à son tournoi préféré, Wimbledon. Ne pouvant faire pire que sa défaite au premier tour de 2015, Bouchard réussit à se rendre au troisième tour et s’incline dans une match serré contre Dominika Cibulkova.

Malgré cette défaite crève-cœur, Genie garde le sourire grâce à un nouveau partenariat avec le géant du dentifrice Colgate.


Forte pression à Montréal
La Québécoise arrive à Montréal, alors qu’elle vient de subir une autre défaite au premier tour, à Washington. Alors qu’elle songe à ne pas participer aux Jeux olympiques, Eugenie Bouchard veut montrer à tous qu’elle est heureuse d’être ici. Elle le dit même dans les vidéos promotionnelles de la Coupe Rogers. Malgré la pression due aux attentes élevées du public, elle vainc deux joueuses mieux classées qu’elle. Mais après avoir gagné contre Lucie Safarova et Dominika Cibulkova, elle s’écroule (voir photo au haut de l’article) contre la 121e raquette au monde, Kristina Kucova.


Rien ne va plus
À partir du US Open, où elle s’est inclinée en première ronde contre Katerina Siniakova, rien ne va plus pour Eugenie Bouchard. Elle ne récoltera qu’une seule victoire en quatre tournois. C’est à Québec qu’elle réussit cet «exploit», alors qu’elle est la première tête de série et qu’elle affronte Mandy Minella.

Mais son deuxième match dans la capitale nationale n’est pas allé comme prévu, au lendemain de cet «incident» survenu au Hilton de Québec.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!