Gerry Broome Gerry Broome / The Associated Press

RALEIGH, N.C. — Voici cinq moments marquants du match de mardi soir au PNC Arena entre le Canadien et les Hurricanes de la Caroline.

Une question de centimètres

Les deux équipes sont passées à quelques centimètres d’ouvrir la marque tôt en première période, alors que Chris Terry, du côté du Canadien, et Jeff Skinner, du côté des Hurricanes, ont vu leur tir atteindre le poteau. Skinner est celui qui s’en voudra le plus. Le gardien du Canadien Al Montoya était couché au sol quand l’attaquant a décoché un tir haut. Après avoir donné contre le poteau, la rondelle est revenue vers Skinner, qui l’a frappée au vol. Sa deuxième chance a abouti sur le côté du filet et Terry a ensuite poussé le disque entre les jambières de son gardien pour étouffer la menace.

Fausse alarme

Les Hurricanes ont cru pendant un instant avoir rompu l’impasse tard en première période. Lee Stempniak a profité d’un revirement à la ligne bleue du Canadien pour s’avancer sur le flanc droit. Son tir a déjoué le gardien Al Montoya et a fait bouger les cordages. La lumière rouge s’est allumée et la sirène a sonné… pendant une seconde. Tout le monde a rapidement compris que la rondelle avait atteint l’extérieur du filet. Les deux équipes sont donc rentrées dans leur vestiaire avec un score égal de 0-0. Le Canadien a eu l’avantage 9-4 au chapitre des tirs au but.

Matière à discussion

Le Tricolore a vu un «1» apparaître dans sa colonne des buts marqués avec 5:41 à faire en deuxième période, au grand désarroi du gardien Cam Ward. Ward a stoppé le tir initial d’Andrei Markov, mais il était étendu au sol quand Jeff Petry a poussé le retour dans une cage béante. Ward a été bousculé par l’attaquant Daniel Carr et son entraîneur Bill Peters a contesté le but. Après avoir regardé les reprises, les arbitres ont toutefois jugé que Carr avait été poussé contre Ward par un joueur des Hurricanes et le but a été accordé au défenseur du Canadien. Charles Hudon a récolté une aide sur le jeu, lui qui disputait un premier match cette saison avec le Bleu-blanc-rouge, à la place de Sven Andrighetto.

Une avance fragile

Le Canadien avait beau avoir l’avantage 21-8 au chapitre des tirs avant la troisième période, les Hurricanes n’étaient qu’à un tir de créer l’égalité. Et ce qui devait arriver s’est produit après 3:12 de jeu. Le défenseur des Hurricanes Ron Hainsey a décoché un tir de la pointe et Jeff Skinner l’a dévié avec son patin, surprenant complètement le gardien Al Montoya. Le Canadien a à son tour contesté le but, mais les arbitres n’ont pas changé d’idée puisque Skinner n’a pas fait de mouvement du pied vers le filet.

Le vent tourne

Seulement 4:31 plus tard, les Hurricanes ont complété le revirement de situation en prenant les devants. Al Montoya a encore une fois été victime d’une déviation de grande qualité. Cette fois, c’est Teuvo Teravainen qui a dévié un tir de Ron Hainsey — avec son bâton. Les arbitres sont allés consulter eux-mêmes les reprises pour s’assurer que Teravainen n’avait touché à la rondelle plus haut que la hauteur permise. Victor Rask a ensuite doublé l’avance des Hurricanes 79 secondes plus tard, coupant les jambes des visiteurs.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus