LAKE LOUISE, Alb. — La Slovène Ilka Stuhec a enlevé les honneurs d’une deuxième descente en autant de jours à la Coupe du monde de ski alpin de Lake Louise, samedi.

Le parcours a été écourté en raison des mauvaises conditions de piste. Stuhec l’a emporté en vertu d’un chrono d’une minute et 24,95 secondes.

«Je pense que tout le monde sait que je suis rapide maintenant», a-t-elle déclaré.

La Suissesse Lara Gut, détentrice du gros globe de cristal, a terminé deuxième en 1:25,06. La Hongroise Edit Miklos a obtenu la médaille de bronze avec un temps de 1:25,38.

Certaines skieuses ont profité de l’avantage que représentait un départ en début de journée. La neige a ramolli le parcours et a altéré la visibilité au long de l’épreuve.

Stuhec et Miklos ont pris la piste parmi les cinq premières. Gut s’est quant à elle exécuté au neuvième rang.

«J’ai été chanceuse d’avoir le soleil, a dit Gut. C’est le genre de problème qui survient à Lake Louise. La météo change rapidement. Parfois ce serait bien d’avoir juste une descente, mais je vais prendre ce podium.»

Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, fut la meilleure skieuse canadienne avec une 16e place, à 1,28 seconde de Stuhec. Lors de la première descente du week-end la veille, Grenier avait pris le 28e échelon.

Ses compatriotes Candace Crawford et Stefanie Fleckenstein ont respectivement fini 47e et 48e samedi, tandis que Mikaela Tommy n’a pu prendre le départ de la première manche en raison de maux de dos persistants.

La Coupe du monde de Lake Louise se terminera dimanche avec la présentation du super-G.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!