Alan Diaz Alan Diaz / The Associated Press

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre le Canadien de Montréal et les Panthers de la Floride, jeudi, au BB&T Center:

Demers ouvre le pointage

Les Panthers ont joué de chance pour ouvrir la marque après 13:58 de jeu. Le défenseur Jason Demers s’est démarqué dans l’enclave et Jussi Jokinen l’a repéré. Le tir sur réception de Demers a été stoppé par le gardien Al Montoya, mais la rondelle a ensuite ricoché contre la jambe du défenseur Shea Weber avant d’aboutir dans l’objectif. Il s’agissait pour Demers de son septième but cette saison, ce qui égalait son sommet en carrière établi la saison dernière en 62 matchs avec les Stars de Dallas. Demers a égalé son total de l’an dernier en seulement 37 parties avec sa nouvelle équipe.

Le Canadien bourdonne

Le Canadien n’a pas baissé les bras et a même paru fouetté par le but des Panthers. Le quatrième trio composé de Daniel Carr, Michael McCarron et Chris Terry a connu la meilleure séquence du Canadien avec un peu plus de deux minutes à faire. Le gardien James Reimer s’est toutefois dressé devant les tirs de Carr et du défenseur Ryan Johnston. Le trio de Max Pacioretty, Phillip Danault et Brendan Gallagher a poursuivi sur cette lancée et Danault a cogné deux fois à la porte sans toutefois pouvoir battre Reimer.

Efforts récompensés

Le Tricolore a continué à menacer le filet de James Reimer au retour de la pause et ses efforts ont finalement été récompensés après 5:45 de jeu. Pendant un avantage numérique, Reimer a dû rester vigilant pendant que le Canadien bombardait son filet. C’est finalement Max Pacioretty qui a fini par le battre à l’aide d’un tir de l’enclave. Reimer avait la vue voilée par Brendan Gallagher, posté directement devant lui. Le Canadien avait alors l’avantage 23-9 au chapitre des tirs au but, et de 6-0 en deuxième période.

La réplique des Panthers

L’indiscipline du Canadien a permis aux Panthers de revenir dans la rencontre. Chris Terry a été puni pour un geste bête et les Panthers en ont profité pour reprendre les devants. À la toute fin de la punition, Vincent Trocheck a décoché un lancer alors qu’il avait pratiquement le dos contre la bande à la droite du gardien Al Montoya. Ce dernier avait toutefois la vue voilée par Jussi Jokinen et Montoya n’a pu saisir le disque avec sa mitaine. Le Canadien a écopé deux autres punitions avant la fin de l’engagement et les Panthers ont finalement eu l’avantage 16-10 au chapitre des tirs pendant la période. Montoya a gardé le Canadien dans le match avec un arrêt acrobatique aux dépens d’Aaron Ekblad.

Gallagher soulagé

Un héros que l’on attendait depuis longtemps a finalement rugi tard en troisième période, alors que Brendan Gallagher a créé l’égalité avec 2:37 à faire en temps réglementaire en marquant son premier but en 14 matchs. Lors d’une descente à trois contre deux, Phillip Danault a rejoint Gallagher à sa droite et l’attaquant petit format a battu James Reimer. Danault a ensuite couronné le spectacle en échappée après 39 secondes de jeu en supplémentaire, offrant une première victoire à Al Montoya depuis le 26 octobre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!