MONTRÉAL — Les champions en titre demeureront dans le groupe mondial du Championnat junior. La Finlande n’a rien offert de convaincant, mais elle en a fait assez pour signer une victoire de 4-1 et balayer la série de relégation contre la Lettonie.

Après un tournoi rempli de rebondissements, qui a notamment été marqué par trois revers en ronde préliminaire et par le congédiement de leur entraîneur-chef Jukka Rautakorpi, les Finlandais devront vraisemblablement retourner à la table à dessin en vue du prochain tournoi.

Ils ont peiné lors du premier match de la série au meilleur de trois rencontres, une victoire de 2-1, et ce ne fut pas plus évident mardi. À titre comparatif, les Lettons ont été lessivés 6-1 par les États-Unis, 9-1 par la Russie et 10-2 par le Canada en ronde préliminaire.

«Je suis fier que nous ayons gagné, mais ce n’étaient pas de bons matchs, a déclaré le capitaine Olli Juolevi après une longue hésitation. Nous devions gagner ces matchs et même si on ne jouait pas bien, on a trouvé le moyen de l’emporter. Donc pour ça, je suis fier des gars.»

Eeli Tolvanen a ouvert la marque à seulement 1:31 du début de la rencontre en avantage numérique, ce qui a laissé croire que la Finlande allait facilement filer vers la victoire. Mais comme rien ne semble fonctionner pour les Finlandais cette année, ce fut loin d’être le cas.

Renars Krastenbergs a créé l’égalité avec l’avantage d’un homme en fin de première période et la marque est demeurée inchangée jusqu’à ce que l’attaque finlandaise ne débloque pour de bon au troisième engagement.

Vili Saarijarvi, en avantage numérique, et Juuso Valimaki ont fait bouger les cordages dans les trois premières minutes de la troisième pour permettre à la Finlande de pousser un soupir de soulagement. Valimaki a ajouté un quatrième filet lors d’une supériorité numérique en fin de match.

«C’était bien de finalement trouver le fond du filet…, a lancé l’entraîneur-chef Jussi Ahokas. C’était une situation difficile pour les gars après 40 minutes, mais ils ont bien répondu.»

Veini Vehvilainen a repoussé 22 lancers dans la victoire tandis que Mareks Mitens a réalisé 38 arrêts.

La Lettonie en était à sa première présence dans le groupe mondial après avoir obtenu la promotion l’an dernier. Elle a encaissé quatre revers au cours de la ronde préliminaire et a affiché un différentiel de moins-23.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!