Karine Dufour/ICI Radio-Canada Télé Éric Lindros

L’ex-joueur de hockey Eric Lindros est catégorique. Si ça n’avait été de Marcel Aubut, il serait venu jouer avec plaisir pour les Nordiques de Québec, a-t-il affirmé sur le plateau de Tout le monde en parle dimanche.

«C’était un moment difficile. Nous avons pris une décision sur les Nordiques, spécifiquement sur leur propriétaire», a souligné M. Lindros, sans jamais nommer Marcel Aubut.

Même s’il souhaite aller de l’avant et passer à autre chose, Eric Lindros est revenu sur le repêchage de 1991, après lequel il a refuser de jouer dans la capitale provinciale. «Mon père était un associé dans une compagnie en finance, a-t-il relaté. Il a fait des recherches et ce n’était pas rose en ce qui concerne cette personne.»

Eric Lindros s’est finalement retrouvé avec les Flyers de Philadelphie, après un arbitrage avec les Rangers de New York. Il avait été échangé aux deux équipes la même journée par les Nordiques. «Ça montre une des raisons de notre décision», a-t-il commenté à propos de la transaction dans laquelle Québec a obtenu six joueurs, deux choix de repêchage et 18 M$.

Sa mère, entre autres choses, détestait Marcel Aubut, sans pour autant qu’on en connaisse les raisons à l’époque. Depuis, Guy Lafleur, qui jouait pour les Nordiques à ce moment-là, a révélé que le propriétaire aurait fait des remarques déplacées lors d’une rencontre avec la famille Lindros.

Le joueur de hockey n’a pas apprécié qu’on le qualifie d’anti-francophones. «Ce n’était pas le cas. Mon frère est allé en immersion française et ma femme vient de Montréal, s’est-il défendu. Mais des choses ont été dites de l’autre côté et des fois les gens commencent à croire des mensonges quand on les répète.»

Preuve qu’il souhaite passer à autre chose, Eric Lindros a finalement enfilé l’uniforme des Nordiques sur le plateau de Tout le monde en parle, chose qu’il avait refusé de faire au repêchage.

capture-decran-2017-02-12-a-8-41-50-pm

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!