MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre les Jets de Winnipeg et le Canadien de Montréal, samedi au Centre Bell.

Avantage Price

Les deux équipes ont manqué de cohésion en début de rencontre, mais Carey Price a été de loin le plus occupé des deux gardiens. Price a réalisé son plus bel arrêt à mi-chemin du premier vingt, frustrant la dangereuse recrue Patrik Laine avec sa mitaine. Cet arrêt mettait fin à une séquence au cours de laquelle, le Tricolore avait bousillé trois sorties de zone.

Markov célèbre

Andrei Markov est le seul joueur du Canadien qui était aussi dans l’uniforme bleu-blanc-rouge quand Claude Julien avait dirigé son premier match avec l’équipe en 2003. Et Markov a célébré le retour de Julien derrière le banc du Canadien en ouvrant la marque à 11:04. Un bond capricieux de la bande sur une tentative de dégagement de Ben Chiarot a permis à Alex Galchenyuk de récupérer le disque. Galchenyuk a rejoint Max Pacioretty de l’autre côté, puis le capitaine a été patient avant de rejoindre Markov devant le filet. Le vétéran défenseur n’a eu qu’à dévier la rondelle dans un filet ouvert.

Gaffe de Beaulieu

Les Jets ont nivelé le pointage en infériorité numérique après 4:52 de jeu en deuxième période. Le défenseur du Canadien Nathan Beaulieu transportait la rondelle en zone neutre quand il a perdu l’équilibre voulant éviter la pression appliquée par Joel Armia. Ce dernier a profité du revirement pour s’échapper devant Carey Price. Armia, un droitier, y est allé d’un mouvement vif vers sa droite au dernier moment pour surprendre Price, qui s’était compromis dans la mauvaise direction.

Point de salut

Nathan Beaulieu a obtenu une occasion en or de se racheter un peu plus de deux minutes plus tard pendant un autre avantage numérique du Tricolore. Tomas Plekanec a remis la rondelle dans le coin à Alex Galchenyuk, qui a immédiatement visé Beaulieu de l’autre côté à l’embouchure du filet. Le gardien des Jets Connor Hellebuyck a cependant bien suivi le jeu et il a frustré Beaulieu. Ce fut une des rares occasions de marquer lors d’une deuxième période plutôt terne.

Byfuglien le magicien

Les Jets ont porté un dur coup au Canadien dès la deuxième minute du troisième vingt. Une erreur de Shea Weber à la ligne bleue a permis aux hommes de Paul Maurice de rester dans la zone du bleu-blanc-rouge. Laine a remis la rondelle à Dustin Byfuglien et le défenseur format géant a montré tout son savoir-faire en protégeant le disque à une main avant de faire une brillante passe avec le patin, entre trois adversaires. Bataillant avec Weber devant le filet de Price, Mathieu Perreault a décoché un tir du revers qui a fait bouger les cordages pour procurer une avance de 2-1 aux Jets.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!