MELBOURNE, Australie — Le jeune pilote québécois Lance Stroll a joué de prudence pour ses grands débuts en Formule 1 tandis que Lewis Hamilton a démontré que Mercedes demeure l’écurie à battre lors des premiers essais libres en prévision du Grand Prix d’Australie.

Stroll, âgé de 18 ans, le premier à enregistrer un chrono sur le circuit urbain d’Albert Park au volant de sa Williams vendredi matin, a signé le 13e chrono de la première séance et il a glissé au 16e rang lors de la seconde, presque à trois secondes du meneur.

Hamilton, lui, s’est offert des vitesses que les changements de règlements en F1 rendent désormais possibles, améliorant le record du tour en course.

Le triple champion du monde a survolé la séance de la matinée et son chrono de l’après-midi d’une minute 23,620 secondes lui a permis d’abaisser la marque établie en course par Michael Schumacher quand il a gagné le titre à Melbourne en 2004.

C’est seulement à un dixième de seconde du record du tour absolu du circuit de l’Albert Park enregistré sur le circuit de 5,303 kilomètres d’Albert Park pour décrocher la position de tête en 2011.

«C’est une journée à 99 pour cent parfaite, s’est exclamé Hamilton. Lewis. Nous nous sommes bien comportés, autant sur des relais courts que sur des longs. Nous avons couvert le nombre de tours désirés.»

Vettel (Ferrari) s’est intercalé entre les Mercedes de Hamilton et Valtteri Bottas, avec un tour de piste en 1:24,167 en après-midi.

«Actuellement, notre Ferrari n’est pas à son meilleur niveau, a toutefois reconnu Vettel. Mais nous pouvons facilement y remédier, et je suis certain qu’une solution sera d’ores et déjà trouvée cette nuit.»

Les Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen ont été repoussées à plus d’une seconde, le top-10 de la deuxième séance étant complété par Carlos Sainz (Toro Rosso), Romain Grosjean (Haas), Nico Hulkenberg (Renault) et Daniil Kvyat (Toro Rosso).

McLaren se retrouve de nouveau en deuxième moitié de peloton. L’ancien champion du monde Fernando Alonso s’est classé 12e de la deuxième séance.

Stroll prudent

Pour ses débuts en F1, sur un tracé qu’il empruntait pour la première fois, Stroll s’est montré satisfait.

«C’était une bonne journée pour moi, a-t-il dit avec le sourire. J’ai engrangé les kilomètres et j’ai appris le circuit. Je n’avais jamais roulé à Melbourne avant aujourd’hui.

«Je ne pouvais donc pas simplement monter en piste et pousser immédiatement jusqu’à la limite. Je ne l’ai pas fait aujourd’hui, j’ai préféré en garder sous le pied afin de bien apprendre le tracé.»

Son vétéran coéquipier Felipe Massa s’est offert le septième chrono de la première séance mais il a glissé au 14e rang en après-midi, se plaignant de problèmes électriques qui l’ont obligé à s’immobiler sur le gazon à son sixième tour.

«Nous n’avons pas connu la journée que nous souhaitions, a regretté le Brésilien. La piste était encore un peu sale lors de la deuxième séance et, subitement, j’ai eu ce problème. Je suis passé au point mort et je ne pouvais plus enclencher les rapports.

«C’est dommage qu’une telle avarie survienne après avoir fait des milliers de kilomètres sans encombre à Barcelone, a-t-il ajouté. Mais je ne pense pas que ce soit très sérieux, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.»

Une dernière séance d’essais libres sera présentée à Melbourne samedi matin avant les qualifications présentées en après-midi (à compter de 2h dans la nuit de samedi au Québec).

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!