BUFFALO — Voici cinq moments marquants du match présenté mercredi soir entre le Canadien de Montréal et les Sabres de Buffalo.

Tir pas violent mais parfait

Alors que le Canadien avait déjà récolté cinq tirs aux buts sans succès en première période, les Sabres n’ont eu besoin que d’un deuxième essai vers Carey Price pour ouvrir la marque à 6:01. Tout a commencé derrière le filet du Canadien quand Alexei Emelin a été incapable de dégager son territoire. Après que Jack Eichel eut bloqué la tentative de dégagement, il a remis le disque à la ligne bleue à Josh Gorges qui l’a relayé à sa droite à Rasmus Ristolainen. À l’aide d’un court élan arrière, et profitant du fait que Price avait la vue gênée par Sam Reinhart et Nathan Beaulieu, le talentueux finlandais de 22 ans a battu le gardien du Canadien grâce à un tir précis qui a d’abord frappé le poteau à la droite de Price.

Des efforts louables sans résultat

Même si les joueurs du Canadien n’avaient absolument rien à gagner au classement dans l’Association Est, ils ont joué avec aplomb pendant la première période et tout particulièrement lors des dix premières minutes de jeu. Lors de ce premier vingt, Dwight King a été très visible et a même profité d’une belle chance de marquer qu’il n’a pu convertir alors que la rondelle a donné contre le poteau, après avoir accepté une belle passe diagonale de Brian Flynn. Le gardien Robin Lehner a également dû se montrer alerte devant Artturi Lehkonen et devant Alexander Radulov. Le Tricolore a complété la période avec un avantage de 11-9, mais un déficit de 0-1.

Les Sabres doublent leur avance

Comme lors de la première période, il ne s’est marqué qu’un seul but au deuxième vingt, et ce sont les Sabres qui l’ont obtenu. Même s’il était entouré de quatre joueurs du Canadien, Tyler Ennis est parvenu à s’emparer du disque dans l’enclave et a décoché un vif tir des poignets qui s’est frayé un chemin dans la partie supérieure du filet et derrière Carey Price. Il s’agissait de son cinquième but cette saison.

Un but après presque 41 minutes de jeu

Après une deuxième période où les joueurs du Canadien ont de nouveau frappé un mur en Robin Lehner, ils n’ont eu besoin que de 46 secondes pour réduire leur déficit à un seul but. Paul Byron a été l’artisan d’une belle pièce à trois en effectuant une première passe à Alexander Radulov, qui a ensuite remis la rondelle vers Tomas Plekanec. Seul devant Lehner, le vétéran Tchèque a effectué une belle feinte avant de glisser la rondelle derrière le gardien des Sabres à l’aide d’un revers, pour son dixième de la saison.

Un premier avantage numérique pas concluant

Il a fallu attendre le milieu de la troisième période pour être témoin de la première punition du match, imposée à Rasmus Ristolainen pour bâton élevé. Le Canadien n’a toutefois pas réussi à profiter de cette opportunité pour égaler le score dans la rencontres, ne dirigeant qu’un seul tir vers Robin Lehner. Claude Julien a tenté d’égaler le score en retirant Carey Price au profit d’un sixième attaquant, mais là encore, il n’a obtenu qu’une seule vraie bonne chance, celle du défenseur Andrei Markov, qui a cependant raté la cible de très peu.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!