NEW YORK — L’attaquant Tanner Glass, des Rangers de New York, sait que des collisions vont survenir quand un joueur de la LNH fonce au filet.

C’est pourquoi il voit comme un incident inévitable le coup à haute vitesse qui a causé une commotion cérébrale au centre étoile Sidney Crosby, des Penguins de Pittsburgh.

Crosby a été frappé à la tête par Matt Niskanen, des Capitals de Washington, lors du match numéro trois de cette série de deuxième ronde dans l’Est, lundi.

Glass a été un coéquipier de Crosby durant plus de deux saisons avec les Penguins. Il estime que le défenseur des Capitals n’avait pas de mauvaises intentions.

«Je ne vois pas de grande controverse dans le jeu en question, a t-il dit après l’entraînement des siens au Madison Square Garden. On voit des séquences du même genre en permanence. Il a ses deux mains sur son bâton quand un gars s’en vient vers vous, il se raidit et il pousse un peu. Ce qui est malheureux, c’est l’endroit où il l’a heurté.»

Niskanen a écopé d’une majeure et d’une inconduite de match, mais la ligue n’a pas sévi davantage.

Deux autres joueurs des Rangers, les défenseurs Brady Skjei et Brendan Smith, se rangeaient derrière l’interprétation de Glass.

«C’est purement une question de réaction, mentionne Skjei. Il ne pose pas un geste expressément pour blesser Crosby. Crosby se dirige vers lui et il lève les mains. Ce n’est pas évident. Le jeu se déroule parfois tellement vite que c’est juste une question de réaction, et certaines choses vont arriver. Ça ne reflète pas une intention de blesser.»

Niskanen aurait-il pu faire quoi que ce soit différemment?

«Ça me semble être un jeu à haute vitesse, dit Smith. C’est sûr que vous essayez de ne pas porter vos mains ou votre bâton au visage de quelqu’un. Ça vous enverra probablement au banc des punitions. C’est juste malheureux qu’il ait en résulté une blessure. Parfois vous vous raidissez. Sid était en position basse. Il peut arriver ce genre de choses. Ça fait partie du hockey.»

Les Sénateurs et les Rangers reprennent les hostilités jeudi soir à New York, avec Ottawa aux commandes 2-1 dans la série.

L’entraîneur des Sénateurs, Guy Boucher, a dit que Zack Smith et Bobby Ryan sont des cas à évaluer au jour le jour, ajoutant toutefois qu’il ne voyait pas Ryan rater le match numéro quatre. Il a aussi laissé planer que Tom Pyatt et Chris Wideman pourraient être en uniforme.

Rick Nash a raté l’entraînement des Rangers mais il devrait être en mesure de jouer jeudi, a dit l’entraîneur des New-Yorkais, Alain Vigneault.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!