JASON FRANSON JASON FRANSON / La Presse Canadienne

EDMONTON — Leon Draisaitl a réalisé un tour du chapeau, Mark Letestu a marqué à deux reprises et les Oilers d’Edmonton ont égalé la série en l’emportant 7-1 face aux Ducks d’Anaheim, dimanche soir devant leurs partisans.

Les Oilers forcent donc la tenue d’un septième et ultime match pour déterminer laquelle des deux équipes affrontera les Predators de Nashville en finale d’Association Ouest.

Zach Kassian et Anton Slepychev ont complété la marque du côté des Oilers, soulevant la foule vêtue d’orange.

Cam Talbot n’a accordé qu’un seul but en 35 lancers dans la victoire. Il a perdu son blanchissage au début de la deuxième période, aux dépens de Rickard Rakell, alors que les Oilers menaient par six buts.

Après avoir perdu une avance de 3-0 dans les dernières minutes du cinquième match, les Oilers ont pris les devants rapidement en début de rencontre, retraitant au vestiaire au premier entracte avec une avance de 5-0.

«Nous jouions notre saison. Nous savions que nous devions tous lever notre jeu d’un cran et nous l’avons tous fait», a expliqué Draisaitl.

Le Québécois Jonathan Bernier a remplacé le gardien partant John Gibson après que celui-ci eut accordé trois buts en six tirs au premier tiers. Bernier a bloqué 25 des 29 rondelles dirigées vers lui par la suite.

Les partisans des Oilers étaient hautement attentifs au travail des officiels, après que leur équipe eut été victime d’une injustice lors de la dernière rencontre. Le gant du joueur de centre des Ducks reposait sur la jambière de Talbot, lorsque son coéquipier Rakell a inséré un tir du revers entre les jambes du gardien, égalant du même coup la marque alors qu’il ne restait que 15 secondes à disputer.

Faisant face à l’élimination alors qu’ils frôlaient la glace du Rogers Place, les Oilers ont toutefois refusé d’abdiquer.

«Nous savions que nous devions garder la pédale de l’accélérateur enfoncée et les dieux du hockey nous ont donné la chance de nous rendre au match ultime», a raconté Milan Lucic.

Draisaitl a pris les choses en main en inscrivant les deux premiers buts des siens à 2:45 et à 7:22 du début de la rencontre.

Soixante-trois secondes plus tard, Zach Kassian a creusé l’écart (3-0).

Letestu a déjoué Bernier sur un tir sur réception en fin de période, inscrivant son deuxième but de la rencontre.

Slepychev a porté la marque à 6-0, alors que 45 secondes s’étaient écoulées en deuxième période.

Draisaitl a complété son tour du chapeau à la suite d’un jeu d’échange rapide avec Milan Lucic à 15:27 de la deuxième période, profitant de l’indiscipline de Kesler.

«Même pour nous, d’avoir inscrit un sixième but au début du deuxième engagement, c’était énorme, a affirmé Lestestu. Nous avons fait preuve de caractère et ç’a démontré que nous n’allions pas les laisser revenir de l’arrière.»

Les Oilers ont dû appeler du renfort à la ligne bleue, alors que Andrej Sekura et Oscar Klefbom se trouvent sur la liste des blessés. Eric Gryba et Griffin Reinhart ont assuré la relève.

Klefbom a quitté rapidement la période d’échauffements avant la rencontre et a été remplacé par Reinhart dans la formation.

Les Ducks devront faire face à leurs démons lors du match ultime. La troupe de Randy Carlyle s’est inclinée lors du septième match lors des quatre dernières années, à chaque fois devant leurs partisans et à chaque fois après avoir mené 3-2 dans la série.

Une tâche qui ne sera pas de tout repos puisque les Oilers font bien au domicile de leur adversaire. Dans cette série, ils y ont remporté les deux premières rencontres et se sont inclinés en deuxième période de prolongation lors du cinquième match, vendredi dernier.

«Évidemment, nous n’allons pas défaire nos adversaires comme ça à chaque fois. Nous nous attendons à ce que le dernier match soit serré», a ajouté Letestu

La dernière fois que les Oilers ont fait face à un septième match, c’était en 2006, lors de la finale de la Coupe Stanley. Ils s’étaient inclinés 3-1 face aux Hurricanes de la Caroline.

L’affrontement définitif aura lieu mercredi au Honda Center à Anaheim.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!