MONTRÉAL — Kyle Fisher fait de son mieux afin de compliquer la tâche de l’entraîneur-chef de l’Impact de Montréal Mauro Biello.

Les blessures à Victor Cabrera (cheville) et Hassoun Camara (commotion cérébrale) ont permis au joueur âgé de 22 ans de démontrer de quel bois il se chauffe à titre de partant en défensive en compagnie du vétéran Laurent Ciman. Il a montré des signes encourageants, même si l’équipe connaît beaucoup d’ennuis à garder le ballon hors de son filet.

«Il a bien joué, et ça c’est positif pour l’équipe, a déclaré l’entraîneur-adjoint Wilfried Nancy mercredi. Nous avons beaucoup de défenseurs centraux et l’objectif est de créer de la compétition entre eux.»

«Il a attendu son tour pour jouer et il a fait du bon boulot. C’est ce que nous attendions de lui. Nous verrons, mais pour le moment, ça va bien.»

Fisher, qui a obtenu deux départs et n’a joué que 180 minutes à sa saison recrue l’an dernier, a fait partie du onze partant lors des trois derniers matchs, et il a notamment contribué au seul jeu blanc de l’équipe il y a deux semaines contre le D.C. United.

L’Impact (2-4-4), qui occupe le 11e et dernier rang de l’Association Est, a cependant enchaîné en encaissant une décevante défaite de 3-2 à domicile contre le Crew de Columbus samedi dernier. Les Montréalais ont concédé deux buts tôt dans la rencontre avant de revenir en force pour créer l’égalité en deuxième demie. Leurs espoirs de compléter la remontée se sont toutefois volatilisés après que le Crew eut marqué le but victorieux sur une contre-attaque décisive pendant les arrêts de jeu. L’Impact a donc une fiche de 1-2-1 à domicile cette saison.

Les entraîneurs auront une décision à prendre cette semaine puisque le vétéran Camara est prêt à effectuer son retour au jeu. Qu’il reste dans le onze partant ou non samedi prochain contre les Timbers de Portland, Fisher peut dire qu’il a démontré qu’il représente une option fiable en défensive.

«Je travaille très fort là-dessus depuis un bon bout de temps déjà, a reconnu Fisher, qui est originaire d’Easley, en Caroline du Sud. Tu dois te concentrer là-dessus, même lorsque tu es laissé de côté, comme ç’a été le cas l’an dernier — quand tu obtiens une opportunité, tu dois en profiter.

«J’essaie de récupérer la balle au vol.»

L’Impact a choisi l’ex-membre des Tigers de l’Université Clemson au 14e rang au total du repêchage de la MLS en 2016. Il avait été proclamé défenseur par excellence du réseau universitaire américain à l’issue de la saison précédente.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!