MONTRÉAL — Il y a à peine un an, Félix Auger-Aliassime et son équipe de soutien à Tennis Canada dévoilaient qu’il passait chez les professionnels. Dimanche, il est devenu le septième plus jeune tennisman de l’histoire à gagner un tournoi. Jamais il n’aurait cru que cette première victoire viendrait aussi rapidement.

«C’est quelque chose que j’envisageais peut-être davantage pour l’an prochain, a-t-il déclaré au cours d’une téléconférence, lundi. Mais c’est certain que je veux gagner tous les tournois.»

C’est en prenant la mesure du Français Mathias Bourgue 6-4, 6-1 en finale de l’Omnium Sopra Steria de Lyon que l’athlète de Québec âgé de 16 ans et 10 mois a inscrit son nom entre ceux de Rafael Nadal et de Novak Djokovic sur cette liste. Seuls Michael Chang, Richard Gasquet, Bernard Tomic, Kent Carlsson et Marcos Ondruska ont fait mieux que ce trio.

Cette victoire pourrait maintenant forcer Auger-Aliassime et son équipe à revoir leurs objectifs.

«Je n’ai pas encore eu le temps de m’asseoir avec mon équipe d’entraîneurs pour revoir les nouveaux objectifs pour la fin de l’année. Je pense qu’on le fera plus dans une ou deux semaines. Mais c’est certain que oui, ça change un peu la donne: classé 231e — il a fait un bond de 105 rangs au classement de l’ATP — ça me rapproche des qualifications en tournois du Grand Chelem. Jouer les qualifications à Flushing Meadows, ce serait quelque chose de bien. Ensuite, de tenter de terminer parmi les 200 meilleurs au monde à la fin de la saison, ce serait aussi très bien.»

Il était trop tôt pour confirmer ou non la présence d’Auger-Aliassime dans le tableau principal de la Coupe Rogers, dont le volet masculin sera présenté à Montréal en août prochain.

«Je ne sais pas encore (si je recevrai un laissez-passer). Mais peu importe que j’aie à passer par les qualifications ou non: ce sera une super occasion pour moi de jouer devant ma famille, mes amis. Le but sera d’arriver en super forme et espérer jouer mon meilleur tennis.»

Sa conquête au tournoi de Lyon lui a permis d’accéder directement au tableau des Internationaux de Blois, en France, en vertu d’une exemption spéciale accordée à un joueur inscrit aux qualifications, mais qui atteint les demi-finales du tournoi disputé la semaine précédente. Il fera face au Français Gianni Mina, 315e au monde et détenteur d’un laissez-passer. Il s’agit d’un premier duel entre les deux tennismen.

Par la suite, on verra Auger-Aliassime dans plusieurs tournois au Canada.

«Je reviens pour le Challenger de Winnipeg, lors de la semaine du 10 juillet, suivi par Gatineau et Granby. Ensuite, ce sera une éventuelle invitation pour la Coupe Rogers et, à la fin août, le Challenger de Vancouver.»

À ce moment, celui qui s’entraîne maintenant au Centre national de Montréal saura s’il a suffisamment progressé pour accéder aux qualifications en vue des Internationaux des États-Unis.

La liste des plus jeunes vainqueurs de tournois professionnels:

1- Michael Chang, 15 ans, 7 mois — Las Vegas (États-Unis), 1987

2- Richard Gasquet, 16 ans, 0 mois — Montauban (France), 2002

3- Bernard Tomic, 16 ans, 4 mois — Melbourne (Australie), 2009

4- Kent Carlsson, 16 ans, 7 mois — New Ulm (Allemagne), 1984

5- Marcos Ondruska, 16 ans, 7 mois — Durban (Afrique du Sud), 1989

6- Rafael Nadal, 16 ans, 9 mois — Bartelli (Italie), 2003

7- Félix Auger-Aliassime, 16 ans, 10 mois — Lyon (France), 2017

8- Novak Djokovic, 17 ans, 0 mois — Budapest (Hongrie), 2004

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!