EDMONTON — L’organisation des Oilers d’Edmonton a confirmé jeudi le décès de Dave Semenko.

L’ex-ailier gauche est décédé mercredi, à la suite d’une courte lutte contre le cancer. Il était âgé de 59 ans.

Semenko a disputé la majeure partie de sa carrière avec les Oilers, où il a joué 454 de ses 575 matchs dans la Ligue natioanle de hockey, de 1979 à 1986. Il s’était joint à l’organisation alors qu’elle faisait partie de l’Association mondiale, y disputant deux saisons, en 1977-78 et 1978-79.

C’est surtout en raison de ses talents aux bout du poing que Semenko a été reconnu au cours de sa carrière, comme en font foi ses 1175 minutes de pénalités. Ne s’approchait pas de Wayne Gretzky, Jari Kurri ou Mark Messier qui voulait…

Semenko a tout de même récolté 153 points, dont 65 buts, avec les Oilers, les Whalers de Hartford et les Maple Leafs de Toronto.

«C’est avec une profonde tristesse que nous annonçons le décès de la légende des Oilers Dave Semenko après une courte, mais courageuse bataille contre le cancer, ont indiqué les Oilers par communiqué. Nous nous souviendrons de Dave comme d’un féroce compétiteur, loyal coéquipier, favori de la foule et ami cher. Sa rudesse légendaire sur la patinoire n’était surpassée que par sa gentillesse et son souci des autres, ainsi que ses tout aussi légendaires sens de l’humour et de la répartie.»

Après avoir pris sa retraite, Semenko a agi comme analyste des matchs des Oilers à la radio, en plus de passer une saison, en 1996-97, comme entraîneur adjoint de l’équipe.

Il a également combattu, en 1982, Mohamed Ali dans un combat amical présenté à Edmonton. Le combat de trois rounds avait été jugé nul, mais le compte rendu de l’Associated Press disait plutôt qu’Ali s’était amusé avec Semenko tout au long du combat.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!