Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Mookie Betts a claqué deux longues balles et il a produit huit points, aidant les Red Sox de Boston à servir une correction de 15-1 aux Blue Jays de Toronto, dimanche, pour compléter le balayage de trois rencontres.

Betts a obtenu quatre des 21 coups sûrs des Red Sox, dont un circuit de trois points en quatrième manche et un autre de deux points en sixième. Il a également produit deux points sur un simple lors d’une septième manche de huit points de son équipe.

«Quand tu te présentes à la plaque, tu t’attends à recevoir un bon lancer et à être prêt à le frapper, a indiqué Betts. Aujourd’hui, j’étais simplement plus prêt que d’autres jours.»

Les Red Sox (47-35), qui trônent au sommet de la section Est de l’Américaine, ont remporté quatre parties de suite et six de leurs sept dernières.

Pour ce qui est des Blue Jays (37-44), ils ont maintenu une fiche de 1-5 lors de leur séjour de six matchs à domicile. Ils ont subi un quatrième revers consécutif.

«Quand tu te retrouves au milieu de cette séquence, ce n’est pas amusant, a laissé savoir le receveur des Blue Jays Russell Martin. Mais nous ne sommes qu’à une victoire de croire à nouveau que les choses vont s’améliorer.»

La troupe de John Gibbons a amorcé son séjour à domicile avec beaucoup d’optimisme et l’occasion de brouiller les cartes dans la section Est. Elle prendra toutefois la direction de New York avec un énorme besoin de signer des victoires. Avant d’être balayés par les Red Sox, les Blue Jays ont perdu deux des trois duels contre les Orioles de Baltimore, des rivaux de section.

La formation torontoise a glissé à neuf matchs et demi des Red Sox. Seuls les Tigers de Detroit, les White Sox de Chicago et les Athletics d’Oakland revendiquent une moins bonne fiche dans l’Américaine.

«J’ai énormément de confiance en eux, a affirmé Gibbons à propos de ses joueurs. Ce sport peut parfois t’ébranler et te faire très mal.»

Les visiteurs ont fait sentir leur présence lors des deux premières manches. Ils ont produit deux points contre Joe Biagini (2-8) avant que Tzu-Wei Lin et Deven Marrero réussissent un simple sur un amorti, en quatrième manche. Betts a ensuite étiré les bras pour son 14e circuit de la campagne.

Betts a mis fin à l’après-midi de travail de Biagini en cognant une longue balle le long de la ligne des balles fausses, en sixième manche. Biagini a alloué 10 coups sûrs, sept points et deux buts sur balles en cinq manches et un tiers. Il a aussi retiré sept frappeurs sur des prises.

«Ce fut une série frustrante pour nous, a avoué Biagini. Il y a toujours un aspect positif à observer. C’est ce que nous tenterons de trouver cette semaine.»

Hanley Ramirez a amorcé la septième manche avec un simple et il a ajouté un circuit de deux points, son 12e de la saison, plus tard dans la manche. Les Red Sox ont envoyé 12 frappeurs au marbre.

Drew Pomeranz (8-4) a concédé un seul point, en deuxième manche. Le partant des Red Sox a été d’office pendant six manches, accordant cinq coups sûrs et deux buts sur balles.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!