MONTRÉAL — Le Montréalais d’adoption Artur Beterbiev n’a pu obtenir son visa des États-Unis, et en conséquence son combat éliminatoire contre l’Allemand Enrico Koelling a été annulé, a révélé le promoteur Yvon Michel mercredi.

Beterbiev (11-0), qui est originaire de Khasavyurt, en Russie, mais qui a déménagé à Montréal en 2013, devait affronter Koelling (23-1) le 29 juillet à New York dans un combat dont l’enjeu était le titre d’aspirant obligatoire au détenteur de la ceinture des poids lourds-légers de l’International Boxing Federation (IBF) Andre Ward.

Michel a refusé de dire pourquoi sa demande de visa a été refusée, mais les nouvelles règles de sécurité dans les transports, qui ont été adoptées plus tôt cette année, pourraient être en cause. Beterbiev, un musulman originaire de la région du Daghestan en Russie, n’avait eu aucun problème à franchir la frontière américaine pour son combat contre Alexander Johnson à Chicago en 2015.

Le promoteur a ajouté qu’il avait appris le 21 juin que sa demande avait été refusée. Une demande d’appel a également été invalidée.

La décision d’annuler le combat a été prise conjointement par Michel, le promoteur de Koelling, Chris Mayer, le promoteur Leon Margules et l’IBF, qui devrait lancer un nouvel appel d’offres afin de déterminer si une autre date et un autre lieu pourraient convenir à ce combat.

Beterbiev, le champion du monde amateur en 2009, a stoppé tous ses adversaires avant la limite. Le pugiliste de 32 ans est classé quatrième chez les prétendants au titre des poids lourds-légers selon le magazine ‘The Ring’.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!