LONDRES — Derek Drouin était dans l’autobus pour se rendre à l’entraînement plus tôt cette semaine quand il a appris que son compatriote Andre De Grasse avait déclaré forfait pour les Championnats mondiaux en raison d’une blessure.

Il savait que l’équipe canadienne aurait besoin de se rabattre sur quelqu’un d’autre pour inspirer l’équipe en l’absence du sprinter étoile.

«J’espérais être cette personne», a dit Drouin.

Le champion mondial et olympique en titre en saut en hauteur a toutefois aussi été contraint à l’abandon, privant l’équipe canadienne d’une autre belle occasion de médaille.

Une blessure au tendon d’Achille a empêché Drouin de participer aux Championnats canadiens le mois dernier. La blessure n’était pas suffisamment guérie pour qu’il participe à la compétition samedi et il a dû annoncer son abandon avec «le coeur lourd».

Âgé de 27 ans et originaire de Corunna, en Ontario, Drouin a triomphé aux Jeux de Rio l’été dernier malgré deux microfractures à la colonne vertébrale. Il a indiqué qu’il a commencé à ressentir de la douleur au tendon d’Achille le 15 juin, lors d’un arrêt de la Diamond League à Oslo.

«Mon travail est plus exigent pour ma jambe gauche que pour ma jambe droite, ce qui explique probablement la cause de la blessure et pourquoi la guérison est si lente», a noté Drouin.

«J’ai essayé (samedi) de faire mon approche complète sans même sauter et je savais immédiatement que je ne pourrais pas courir avec la vitesse et l’intensité nécessaire pour faire un bon saut, a-t-il ajouté. Ç’a confirmé ma décision.»

De Grasse avait gagné trois des six médailles remportées par l’équipe canadienne d’athlétisme l’été dernier aux Jeux de Rio — l’argent au 200 m et le bronze au 100 m et au relais 4×100 m. Drouin et lui étaient arrivés à Londres avec beaucoup de pression sur les épaules.

Drouin a aussi reconnu qu’il avait ressenti une pression supplémentaire pour participer aux championnats quand De Grasse a déclaré forfait mercredi en raison d’une déchirure musculaire à la cuisse.

«À ce moment-là, j’avais encore confiance de pouvoir participer à la compétition, a mentionné Drouin. Malheureusement, ça ne s’est pas produit. J’ai connu deux mauvaises journées à l’entraînement et j’ai fait un pas vers l’arrière.»

Drouin avait encore quelques compétitions à l’horaire avant la fin de sa saison, mais il a décidé d’annuler ses plans.

«Mes autres compétitions avaient lieu à l’intérieur d’une semaine ou 10 jours des mondiaux, a-t-il noté. Si je ne suis pas prêt pour les mondiaux, je ne suis pas prêt pour ces compétitions-là. Je veux m’assurer de bien récupérer et d’être en bonne en santé. Je vais ensuite me concentrer sur les Jeux du Commonwealth, l’an prochain.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!