MONTRÉAL — Marianne St-Gelais a dû se retirer des sélections de l’équipe canadienne de patinage de vitesse courte piste en raison d’une chute survenue à l’entraînement, vendredi après-midi.

St-Gelais s’est retirée en raison de symptômes modérés reliés à une commotion cérébrale et ne participera à aucune épreuve pendant les Sélections, qui se déroulent du 12 au 20 août à l’aréna Maurice-Richard.

«C’est une grande déception de ne pas pouvoir participer aux Sélections en vue des Jeux olympiques de 2018, a déclaré St-Gelais. J’étais en pleine forme et au meilleur de mes capacités pour entreprendre ces épreuves, et prête à me qualifier par mes performances. Ma santé est la priorité et il n’y a aucune chance à prendre. Je m’en remets au protocole et aux recommandations de l’équipe médicale, en qui j’ai vraiment confiance.»

Afin de pouvoir participer aux Jeux de 2018, qui auront lieu à Pyeongchang en Corée du Sud, l’athlète de Saint-Félicien fera une demande d’exemption, comme stipulé dans les Politiques et procédures de sélection olympique 2018 de Patinage de vitesse Canada.

«Je fais une demande d’exemption et c’est le Comité de la haute performance courte piste qui prendra la décision quant à ma participation aux Jeux olympiques, a fait savoir St-Gelais. J’ai connu mes meilleures années après Sotchi, avec mon premier titre de championne du monde et celui de vice-championne, l’année dernière. Je sais que j’ai ma place aux Jeux. Chose certaine, je vais tout faire pour me remettre sur pied et je serai d’attaque pour les prochaines épreuves de Coupe du monde.»

Courtney Sarault, de Moncton, au Nouveau-Brunswick, a par ailleurs été ajoutée à la compétition, qui regroupe 16 femmes.

Samuel Girard et Kim Boutin ont remporté les deux courses de la première journée des sélections, samedi.

Girard, de Ferland-et-Boilleau, a remporté le 1500 m et le 500 m chez les hommes, tandis que Kim Boutin, de Sherbrooke, a fait de même du côté des femmes.

Girard et Boutin mènent leur classement cumulatif respectif et sont en bonne position pour un top 3, critère de sélection pour être retenus au sein de l’équipe provisoire des Jeux olympiques de 2018. L’un et l’autre espèrent se qualifier en vue de leurs premiers Jeux en carrière.

Girard a mené le 500 m de bout en bout; au 1500 m, il a profité du fait que Charles Hamelin était affairé à résister à un dépassement par l’intérieur tenté par Maxime Laoun pour effectuer un dépassement par l’extérieur et ainsi prendre les commandes du peloton.

«Je visais deux résultats parmi les trois premiers dans le but d’aller chercher des points au classement et faire baisser la pression pour la suite des choses, a fait savoir Girard. Ces victoires sont dans la continuité du travail que j’ai fait à l’entraînement. Ç’a été de belles courses et le but, c’est évidemment de continuer de la même façon jusqu’à la fin de la compétition.»

Girard devance Charles Hamelin, de Saint-Julie, au classement cumulatif, ce dernier étant deuxième après avoir terminé au second rang dans les deux courses du jour. Steven Dubois, de Lachenaie, est troisième après avoir pris la quatrième place au 500 m et la cinquième position au 1500 m.

Boutin a devancé de justesse la Britanno-Colombienne Jamie Macdonald, sur les deux distances. Kasandra Bradette, de St-Félicien, a fini troisième deux fois.

Boutin, Macdonald et Bradette monopolisent donc les trois premières places du classement cumulatif.

« Le 500 m m’a permis de me calmer et de trouver ma zone de confort, après un 1500 m où j’ai ressenti le stress d’une première course, a indiqué Kim Boutin. Au 500 m, je suis arrivée à bien patiner et à me sentir en confiance, et aussi à me concentrer sur la technique, comme je dois le faire. »

La compétition se poursuivra dimanche à compter de 13 h 50, alors qu’aura lieu la première épreuve de 1000 m de la compétition et la deuxième épreuve du 1500 m.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!