Ryan Remiorz Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

BROSSARD, Qc — Pour Victor Mete, le début du camp d’entraînement du Canadien de Montréal ne pouvait pas être plus excitant et instructif. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance d’évoluer aux côtés d’un défenseur aussi réputé que Shea Weber, surtout lorsque l’on est encore d’âge junior.

Pour une deuxième journée d’affilée samedi, Mete patrouillait le flanc gauche aux côtés du défenseur numéro un du Tricolore. Cette décision de la part de l’entraîneur-chef Claude Julien pique la curiosité quand on sait que l’éventuel partenaire de Weber en saison régulière se veut la question de l’heure au sein de l’équipe.

«Je suis vraiment heureux et chanceux de vivre cette expérience de jouer avec lui, a reconnu le porte-couleurs des Knights de London, dans la Ligue junior de l’Ontario. Avec toute son expérience, il peut m’apprendre beaucoup.»

C’est en arrivant au Complexe sportif Bell vendredi que Mete a pris connaissance de ce qui l’attendait.

«Mon nom était écrit à côté du sien. En voyant cela, je me suis dit qu’il était important d’être à mon meilleur, même lors des entraînements. Mais déjà, il m’a enseigné pas mal de choses, entre autres comment jouer à 3 contre 2 et comment utiliser mon bâton en défensive.»

Désireux de ne pas amplifier les attentes envers son jeune coéquipier, Weber aime bien ce qu’il voit de Mete.

«Il est bon. On voit qu’il se déplace bien et qu’il possède de belles habiletés avec la rondelle.»

Weber a aussi remarqué que le jeune homme paraît hésitant à lui poser des questions.

«Il semble gêné. C’est compréhensible, il n’a que 19 ans. Ce qu’il y a de plus difficile, c’est la façon dont les vestiaires sont séparés, ce qui fait que nous avons moins l’occasion de nous parler à l’extérieur de la glace. Mais nous réussissons à communiquer.»

Weber sait qu’il a un rôle à jouer auprès de Mete et de tout autre jeune défenseur, car il est passé par là lui aussi.

«J’essaie d’aider les jeunes avec lesquels je joue pour qu’ils puissent se développer et améliorer le niveau de leur jeu. Quand j’étais jeune, il y avait des joueurs plus âgés que j’admirais et qui représentaient beaucoup à mes yeux.»

Schlemko absent

Le défenseur David Schlemko a raté la séance d’entraînement du Canadien, samedi, en raison d’une blessure à une main.

Selon la direction de l’équipe, son cas sera réévalué sur une base quotidienne.

Le Canadien n’a pas précisé comment Schlemko s’était blessé.

Acquis à la suite d’une transaction avec les Golden Knights de Vegas le 22 juin en retour d’un choix de cinquième ronde en 2019, Schlemko est l’un des défenseurs qui convoite un poste sur le flanc gauche, dépouillé à la suite des départs d’Andrei Markov, de Nathan Beaulieu et d’Alexei Emelin.

Schlemko est le deuxième joueur à l’écart du jeu depuis le début du camp qui s’est amorcé jeudi. L’attaquant Jeremiah Addison est inactif en raison d’une blessure à une épaule.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!