Matt York Matt York / The Associated Press

Ça a été un dur week-end pour les partisans qui espéraient que la dernière semaine d’activités dans le Baseball majeur donne lieu à des courses aux séries excitantes.

Les Nationals, Indians, Dodgers et Astros sont tous champions de section depuis belle lurette, mais un titre de section demeurait toujours à l’enjeu, celui de la Centrale de la Nationale. Maintenant, il est pratiquement réglé: les Cubs de Chicago ont remporté trois rencontres sur quatre face aux Brewers de Milwaukee pour reléguer ceux-ci à 5,5 matchs de la tête.

La course pour la deuxième équipe repêchée dans l’Américaine a semblé intéressante pendant un certain temps, mais le balayage de la série de quatre duels des Twins du Minnesota aux dépens des Tigers de Detroit fait en sorte que leur priorité sur les Angels de Los Angeles est maintenant de 4,5 matchs.

Celle dans la Nationale est plus serrée, mais les Rockies du Colorado mènent tout de même par 2 matchs devant les Brewers et 2,5 devant les Cardinals de St. Louis.

Si la prochaine semaine risque de décevoir au chapitre des courses par équipe, il restera tout de même quelques histoires intéressantes qui vaudront la peine d’être suivies, notamment, la course aux circuits.

Giancarlo Stanton, des Marlins de Miami, a besoin de trois autres circuits pour atteindre le plateau des 60, tandis qu’Aaron Judge, des Yankees de New York, a rejoint Mark McGwire en frappant sa 49e longue balle de la saison face aux Royals de Kansas City, lundi. McGwire avait établi la marque pour une recrue avec les Athletics d’Oakland, en 1987.

Du côté du championnat des frappeurs, si Jose Altuve mène confortablement dans l’Américaine, c’est plus serré dans la Nationale: Charlie Blackmon, des Rockies, frappe pour ,326, tandis que Justin Turner (Dodgers) est à ,321. Blackmon avait terminé quatrième l’an dernier.

Le sepectaculaire mois de septembre des Indians de Cleveland leur a permis de se rapprocher à un match des Dodgers pour la meilleure fiche des Majeures. Au début du mois, 15 matchs séparaient ces deux clubs.

Et si vous avez déjà l’oeil tourné vers le repêchage de l’an prochain, on ne sait toujours pas qui terminera avec la pire fiche du baseball en 2017. Avant les rencontres de lundi, les Giants de San Francisco (61-95) occupaient cette position, mais les Phillies de Philadelphie (62-94), les Tigers (62-94) et les White Sox de Chicago (63-92) étaient tout près.

D’autres exploits ont aussi été réalisés la semaine dernière. Chris Sale, pour un, est devenu le premier lanceur de l’Américaine à obtenir 300 retraits au bâton depuis Pedro Martinez, en 1999. Le lanceur des Red Sox a atteint ce plateau avec une performance de 13 retraits sur des prises contre les Orioles de Baltimore, mercredi.

Martinez avait compilé une fiche de 23-4 et une moyenne de points mérités de 2,04 cette saison-là, en plus d’établir une marque d’équipe chez les Red Sox avec 313 retraits en 213 manches et un tiers. Sale (17-7, 2,75) a lancé 209 manches et un tiers jusqu’ici.

Le dernier lanceur de l’Américaine à avoir inscrit 300 retraits au bâton sans remporter le Cy Young a été Randy Johnson, en 1993. Sale a toutefois tout un concurrent en Corey Kluber (18-4, 2,27, 262 RAB), des Indians.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!