BROSSARD, Qc — À une semaine du début de la saison régulière, Claude Julien est encore confronté à des questions dont les réponses ne sont pas définies. Et une partie de son problème vient du fait qu’un joueur qu’il aurait aimé voir est toujours à l’écart pour une blessure qui, au départ, semblait banale.

Dès la deuxième journée du camp, le défenseur David Schlemko s’est retrouvé au rancart pour une meurtrissure à une main, une blessure dont la gravité allait être évaluée sur une base quotidienne. Quelque deux semaines plus tard, Schlemko n’a rien fait de plus que de patiner en solitaire et rien n’indique qu’il pourra montrer son savoir-faire lors de l’un des deux derniers matchs du calendrier préparatoire du Canadien, vendredi et samedi contre les Panthers de la Floride et les Sénateurs d’Ottawa au Centre Bell.

«On a encore des postes ouverts à la défense. Ce qui nous rend peut-être la vie un peu plus difficile, c’est le fait que l’on n’a pas vu Schlemko, a expliqué Julien.

«C’est un joueur qui devrait être dans notre alignement, mais on aurait voulu avoir une meilleure idée de l’endroit où le faire jouer, et avec qui. Ce sont des choses que nous allons devoir déterminer en temps et lieu, mais ça fait partie des problèmes, au moment où l’on se parle. Ce qui est dommage, c’est que son cas est encore considéré au jour le jour. Mais ça n’a peut-être pas progressé aussi rapidement que nous l’aurions espéré.»

Un autre problème, selon Julien, c’est le fait que des joueurs en audition jouent en deçà des attentes. Il y avait fait allusion mercredi soir et il en a de nouveau parlé jeudi, cette fois en donnant un exemple concret.

«Quand (Brandon) Davidson est arrivé avec nous l’an dernier, j’ai trouvé qu’il avait fait du bon travail. Ce n’est pas le même joueur, au moment où l’on se parle. Mais on sait ce dont il est capable. C’est à nous d’essayer d’aider ces joueurs-là.»

Comme le Canadien se trouve au coeur d’une deuxième séquence de trois matchs en quatre soirs en autant de semaines, Julien ne veut pas surtaxer ses vétérans, un point sur lequel il insiste depuis le début du camp. Après le revers contre les Maple Leafs, il avait laissé sous-entendre que l’équipe qu’il comptait envoyer sur la patinoire, samedi, allait s’approcher de celle qui lancera la saison régulière à Buffalo, le 5 octobre.

Ainsi, le Canadien a procédé au rappel de l’attaquant Nikita Scherbak du Rocket de Laval, quatre jours après y avoir été cédé. Il devrait prendre part au duel contre la Floride vendredi, tout comme le défenseur Jakub Jerabek, qui s’est entraîné avec Shea Weber jeudi.

L’identité du gardien face aux Panthers représente un mystère, car Al Montoya et Charlie Lindgren sont tous deux à l’écart, bien qu’il s’agisse de blessures mineures qui pourraient guérir rapidement.

Dans le contexte actuel, Zachary Fucale pourrait donc être dépêché dans la mêlée vendredi soir tandis que Carey Price affronterait les Sénateurs samedi.

Dans un autre ordre d’idées, le Tricolore a soumis le nom de l’attaquant Chris Terry au ballottage et cédé le défenseur Matt Taormina au Rocket, après que celui-ci eut passé l’étape du ballottage sans être réclamé.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!