NEW YORK — Masahiro Tanaka a retiré 15 frappeurs sur des prises en sept manches au monticule, établissant du même coup un sommet personnel depuis son arrivée dans les Ligues majeures, et les Yankees de New York ont blanchi les Blue Jays de Toronto 4-0 vendredi après-midi pour demeurer dans la course au titre dans la section Est de la Ligue américaine.

Si seulement tous ces départs avaient été comme celui-ci.

«J’ai connu une saison en dents de scie, a-t-il admis par l’entremise d’un interprète. J’ai réalisé ce que je faisais de mal, mais je ne souhaite pas en discuter maintenant.»

Tanaka (13-12) a accordé sept ou huit points dans cinq sorties, mais aussi entre zéro et un dans huit autres. Il a conclu la campagne avec une moyenne de points mérités de 4,74 et a distribué 35 longues balles — soit 10 de plus que son sommet précédent dans les Ligues majeures.

«Je savais que je devais être agressif, a-t-il confié. Peut-être que c’est ça qui me manquait un petit peu.»

Déjà assurés d’accueillir au minimum les Twins du Minnesota dans un match éliminatoire sans lendemain, les Yankees ont commencé la journée à trois matchs des meneurs de leur section, les Red Sox de Boston, avec trois matchs à négocier au calendrier régulier. La formation new-yorkaise pourrait obtenir le titre si elle dispose des Torontois samedi et dimanche, que les Red Sox s’inclinent à trois reprises devant les Astros de Houston et qu’ils battent les Bostoniens dans un match de bris d’égalité qui serait présenté lundi au Yankee Stadium.

L’as des Yankees Luis Severino pourrait obtenir le départ contre les Red Sox ou les Twins.

«Il sera prêt, peu importe l’équipe», a déclaré le gérant des Yankees Dan Girardi.

Tanaka a retiré les 14 premiers frappeurs à l’affronter avant qu’Ezequiel Carerra n’atteigne le premier coussin sur un coup sûr à l’avant-champ qui a échappé de justesse au gant de Tanaka. Le joueur de deuxième but Starlin Castro a capté la balle du revers en plongeant et effectué un relais en désespoir de cause, mais Carrera l’a facilement battu.

Après six jours de repos, Tanaka disposait d’une bonne glissante et d’une bonne cassante, dominant l’équipe qui l’a malmené lors du dernier passage des Yankees à Toronto le 22 septembre. Il a concédé trois coups sûrs, et aucun but sur balles.

«Même si tu repères la cassante, a expliqué le gérant des Blue Jays John Gibbons, Boom! Elle tombe.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!