Georgios Kefalas Georgios Kefalas / The Associated Press

BÂLE, Suisse — Le Canadien Denis Shapovalov a bien entamé son match, mais il ne pourra finalement affronter le favori local en quarts de finale puisqu’il s’est incliné 4-6, 6-1, 6-2 devant le Français Adrian Mannarino, jeudi, au tournoi en salle de Bâle.

Mannarino, la septième tête de série, a obtenu son billet pour les quarts de finale, où il croisera le fer avec un certain Roger Federer.

Le Suisse et Juan Martin del Potro ont facilement obtenu leur laissez-passer pour les quarts de finale après avoir chacun disposé d’un tennisman français en sets consécutifs.

Federer, le favori, a vaincu la 40e raquette mondiale Benoît Paire 6-1, 6-3 en seulement 57 minutes de jeu.

Le Suisse a converti sa deuxième balle de match alors que Paire était au service, fonçant au filet afin de claquer un coup droit en croisé gagnant.

Federer n’a pas été confronté à la moindre balle de bris en deux matchs cette semaine au tournoi de sa ville natale, Bâle.

Del Potro, qui a décroché deux titres en carrière à Bâle, a battu Julien Benneteau 6-4, 6-4. L’Argentin est toujours dans la course à l’obtention d’un laissez-passer pour les Finales de l’ATP à Londres le mois prochain.

D’autre part, le champion en titre, Marin Cilic, a pris la mesure du 54e joueur mondial Borna Coric 6-3, 3-6, 6-3 pour porter sa fiche à 5-0 en carrière contre son jeune compatriote croate.

Cilic aura rendez-vous avec le Hongrois Marton Fucsovics en quarts de finale. Fucsovics a obtenu son laissez-passer à la suite de l’abandon de son adversaire, Leonardo Mayer, alors qu’il tirait de l’arrière 3-0 au premier set.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!