CALGARY — Les patineurs canadiens ont fracassé un record du monde au sprint par équipes vendredi à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Calgary, tandis que le favori local Ted-Jan Bloemen a décroché l’argent au 5000 mètres.

Gilmore Junio, de Calgary, Laurent Dubreuil, de Lévis, Vincent De Haître, d’Ottawa, et Alexandre Saint-Jean, de Québec, ont signé un chrono d’une minute et 17,31 secondes pour remporter l’or. Ils ont devancé l’équipe russe par près d’une seconde. Les Néerlandais ont obtenu le bronze.

«C’est toujours spécial de patiner ici et ce l’est encore plus d’avoir établi un record mondial avec ces gars-là devant nos parents et amis, a dit Junio.

«Ça ne fait que donner confiance à toute l’équipe. Nous allons vouloir transposer cette énergie dans nos courses individuelles.»

Pour sa part, Bloemen a gagné d’une troisième médaille d’argent consécutive sur le circuit de la Coupe du monde. Il avait aussi terminé deuxième au 5000 m à Heerenveen, aux Pays-Bas, et au 10 000 m à Stavanger, en Norvège.

Bloemen, de Calgary, s’élançait dans la dernière vague aux côtés du Néerlandais Sven Kramer, double champion olympique. Kramer a été le seul à faire mieux que le favori local, le battant par 1,5 seconde. Bloemen a signé un chrono de 6:08,54.

L’Allemand Patrick Beckert a complété le podium en 6:10,80.

«J’ai manqué d’énergie dans les derniers tours et il a été capable de me dépasser, a dit Bloemen au sujet de son duel contre Kramer. Mais en général, je suis content de ma performance.

«Je me rapproche de plus en plus de lui.»

Au 3000 m féminin, Isabelle Weidemann, d’Ottawa, a pris le neuvième rang, tout juste devant Ivanie Blondin, aussi d’Ottawa.

La Japonaise Miho Takagi s’est imposée, devant les Néerlandaises Antoinette De Jong et Ireen Wust.

Blondin était arrivée à Calgary en tant que meilleure patineuse au classement de la Coupe du monde.

«Ce n’est pas une très bonne représentation de ce que j’ai été en mesure d’accomplir jusqu’ici cette saison, a dit Blondin, qui comme plusieurs de ses compatriotes est rentrée de Norvège en souffrant d’un virus. Je n’avais pas beaucoup d’énergie aujourd’hui et c’est frustrant.

«D’un autre côté, d’être malade et de finir 10e n’est pas si mauvais.»

Les compétitions se poursuivront samedi et dimanche.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!