Nathan Denette Nathan Denette / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Déjà en bonne posture avec une fiche de 14-7, les Raptors de Toronto ont une belle occasion de faire le plein de victoires lors deux prochaines semaines, face à des rivaux se trouvant bien en-dessous de ,500.

Après le match de mardi au Air Canada Centre, contre les Suns, les Raptors vont se rendre à Memphis, Sacramento, Los Angeles (Clippers) et Phoenix. Ils vont ensuite accueillir les Nets et les Kings, avant de jouer à Charlotte.

Avant les matches de dimanche, tous ces adversaires étaient à au moins cinq matches sous la barre de ,500.

Victorieux à leurs trois derniers matches, les Raptors ont aussi le meilleur dossier de la NBA à domicile, 8-1.

Kyle Lowry est à trois vols des 1000 en carrière, tandis qu’il manque 52 points à DeMar DeRozan pour se rendre au cap des 12 000 points dans la NBA.

S’il est vrai qu’un match n’est jamais gagné d’avance dans la NBA, ce n’est que le 21 décembre que les Raptors vont affronter un club de plus haut niveau soit les 76ers à Philadelphie, la ville natale de Lowry.

Lors du deuxième match de la saison, la troupe de Dwane Casey s’est imposée par 34 points devant Ben Simmons et compagnie. Les Sixers ont corrigé le tir et ils surprennent avec une fiche de 13-9.

Contre des clubs considérés comme la crème de la crème, Toronto a paru ni dépourvu ni trop convaincant à ce point-ci, avec un dossier de 1-3. Les Raptors ont gagné par 16 points à Houston, mais ils ont perdu à San Antonio, à Oakland et à Boston – par seulement quatre, cinq et un point, par contre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!