BUFFALO, N.Y. — Kieffer Bellows a fait bouger les cordages pour une deuxième fois dans le match, alors qu’il restait 7:29 à écouler en troisième période, et les États-Unis ont défait la Russie 4-2, mardi, lors des quarts de finale du Championnat du monde de hockey junior.

Kailer Yamamoto a aussi enfilé l’aiguille pour les Américains tandis que Joey Anderson a scellé l’issue de la rencontre dans un filet désert. Joseph Woll a stoppé 27 rondelles pour les champions en titre, qui se mesureront à la Suède, jeudi, lors des demi-finales.

Bellows, le premier choix des Islanders de New York en 2016, a patiné en zone adverse et il a décoché un puissant lancer frappé qui a déjoué le gardien russe Vladislav Sukhachyov par-dessus son épaule droite. Dylan Samberg venait tout juste d’envoyer la rondelle en fond de territoire.

Bellows avait permis aux États-Unis de prendre les devants 1-0 en début de première période, lors d’une supériorité numérique. Le Russe Marsel Sholokhov a ramené les deux formations à la case départ avant que Yamamoto s’empare de son propre retour pour redonner une priorité d’un but aux favoris de la foule.

Andrei Altybarmakyan a créé l’égalité au troisième engagement. Sukhachyov a réalisé 39 arrêts dans la défaite.

Finlande 3 République tchèque 4 (Fus.)

Josef Korenar a repoussé 51 tirs avant de frustrer quatre des cinq tireurs adverses en fusillade et la République tchèque a défait la Finlande 4-3.

C’est la première fois depuis 2005 que les Tchèques atteignent le carré d’as du tournoi. Ils avaient alors gagné le bronze.

Kristian Reichel et Martin Necas ont touché la cible en fusillade du côté des Tchèques, tandis que Kristian Vesalainen a été l’unique buteur dans le camp finlandais. Korenar a mis fin au match en stoppant la tentative d’Olli Juolevi.

Filip Zadina avait forcé la présentation d’un bris d’égalité en marquant son deuxième but du match avec 2:26 à faire en troisième période, déviant un tir de Jakub Galvas. Reichel a aussi fait bouger les cordages en temps réglementaire. Necas a récolté deux aides.

Aapeli Rasanen, Juolevi et Vesalainen avaient marqué en temps réglementaire pour la Finlande. Vesalainen a aussi amassé deux aides et Juolevi, une. Ukko-Pekka Luukkonen a repoussé 26 lancers lors des 70 minutes de jeu.

Lors des demi-finales, la République tchèque affrontera le Canada en demi-finale.

Suède 3 Slovaquie 2

Isac Lundestrom a enfilé deux buts pour permettre à la Suède d’accéder aux demi-finales, en vertu d’un gain de 3-2 face à la Slovaquie.

Les Suédois ont poursuivi sur leur séquence victorieuse et sont demeurés invaincus depuis le début du tournoi.

Fabian Zetterlund a également sonné la charge pour les Suédois, procurant une avance de 2-0 au début de la deuxième période.

Dans un duel qui opposait les deux meilleurs gardiens du tournoi, le Slovaque Roman Durny a eu le dessus sur son adversaire Filip Gustavsson, repoussant 36 tirs. Le cerbère suédois a quant à lui bloqué 20 lancers.

Martin Bodak a été le seul joueur slovaque à répliquer, trompant la vigilance de Gustavsson à deux reprises.

Il s’agissait de la quatrième victoire de la Suède en quarts de finale, lors des cinq dernières années, face à la Slovaquie.

Note aux lecteurs: Version corrigée. Les États-Unis ont gagné 4-2 et non 4-1 (lead.)

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!