WENGEN, Suisse — Beat Feuz a dominé le célèbre tracé Lauberhorn samedi et procuré à la Suisse une autre victoire en descente en Coupe du monde de ski alpin.

Feuz, qui s’élançait en premier, a donné le ton sur le plus long parcours de la saison en Coupe du monde à 4,27 km, et seul Aksel Lund Svindal a pu s’en approcher.

Svindal portait le dossard no 3 et a mené dans quatre des cinq secteurs intermédiaires, mais le Norvégien a terminé à 18 centièmes de seconde de Feuz. Le Suisse a signé un temps total de deux minutes et 26,50 secondes.

L’Autrichien Matthias Mayer a obtenu le bronze, après avoir concédé 67 centièmes à Feuz.

Ainsi, sur le podium, le champion du monde a retrouvé le skieur le plus constant en descente sur le circuit de la Coupe du monde depuis 10 ans et le champion olympique de 2014.

L’Autichien Hannes Reichelt a abouti au pied du podium, et il a vu sa série de cinq podiums consécutifs à Wengen prendre fin.

Manuel Osborne-Paradis fut le meilleur skieur canadien avec une 20e place, à 2,36 secondes de Feuz. Ses compatriotes Broderick Thompson et Benjamin Thomsen ont respectivement terminé 32e et 38e, tandis que Jeffrey Read n’a pu finir la première manche.

En vertu de sa deuxième victoire de la saison en descente, Feux a rétréci l’écart derrière Svindal au classement général. Le Suisse âgé de 30 ans avait triomphé à Lake Louise en novembre, devant Mayer et Svindal.

Le Québécois Erik Guay n’a pas pris part à l’épreuve du week-end dans l’espoir de guérir ses problèmes de dos. On ignore pour l’instant s’il sera à la Coupe du monde de Kitzbühel, en Autriche, la semaine prochaine.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!