Dita Alangkara Dita Alangkara / The Associated Press

MELBOURNE, Australie — La favorite Simona Halep a dû servir quatre fois pour le match avant de finalement venir à bout de l’Américaine Lauren Davis en trois manches de 4-6, 6-4, 15-13, samedi, aux Internationaux d’Australie.

Ce marathon de tennis à l’Aréna Rod Laver aurait pu se terminer un peu plus tôt, mais Halep a sauvé trois balles de match lors de la 22e partie de la troisième manche tandis que Davis a sauvé cinq balles de bris lors du jeu suivant. Le duel a duré trois heures 45 minutes et le dernier set a duré deux heures 22 minutes.

Halep est sortie victorieuse lors de sa première balle de match, quand Davis a envoyé son coup droit à l’extérieur de la ligne de côté.

«C’était définitivement un match très difficile, a mentionné Halep, qui s’est rendue deux fois en finale à Roland-Garros, mais qui n’a jamais triomphé dans un tournoi majeur. Je n’ai jamais joué un troisième set aussi long et j’étais très heureuse de pouvoir rester dans le match et l’emporter. Je suis vidée.»

Ce duel égalait le plus long de l’histoire des Internationaux d’Australie en fait de parties jouées pour un match de simple féminin. Chanda Rubin avait défait Arantxa Shanchez Vicario après 48 parties, en 1996. Sur la durée, l’affrontement entre Halep et Davis a été une heure plus court que celui entre Francesca Schiavone et Svetlana Kuznetsova, en 2011 (4:44).

«J’ai l’impression que mes muscles sont disparus, a affirmé Halep, qui s’est blessée à la cheville gauche lors du premier tour. Je ne sais pas comment va ma cheville parce que je ne la sens plus!»

Davis a notamment eu recours à deux temps d’arrêt médicaux dans la dernière manche afin de traiter des ampoules aux deux pieds.

Davis avait perdu ses trois dernières sorties en troisième ronde d’un tournoi majeur. Elle a tout fait pour passer au tour suivant, gardant en jeu les balles lors des longs échanges.

«Nous nous battions coûte que coûte. Tous les points étaient très longs, a fait valoir Davis. J’étais si fatiguée que j’ai atteint un point où je me disais de seulement frapper et bouger.»

Au tour suivant, Halep se mesurera à la gagnante de l’affrontement opposant Ashleigh Barty à Naomi Osaka.

Madison Keys (no 17), qui s’est inclinée en finale lors des derniers Internationaux des États-Unis, a quant à elle accédé au quatrième tour grâce à une victoire de 6-3, 6-4 aux dépens d’Ana Bogdan.

Keys a sauvé trois balles de bris alors qu’elle servait pour la victoire. Elle a finalement mis fin au débat lors de sa première balle de match, après que Bogdan eut envoyé la balle dans le filet.

Keys croisera maintenant le fer avec Caroline Garcia (no 8), qui a vaincu Aliaksandra Sasnovich 6-3, 5-7, 6-2.

Dans une autre rencontre de troisième tour, la sixième tête de série Karolina Pliskova a eu le meilleur sur Lucie Safarova en deux manches de 7-6 (6), 7-5.

Plus tard samedi, les deux seules gagnantes d’un tournoi majeur encore dans la course en Australie se disputeront la victoire, alors que Maria Sharapova, qui a gagné cet événement en 2008, et Angelique Kerber, championne à Melbourne Park en 2016, fouleront l’Aréna Rod Laver.

Chez les hommes, Dominic Thiem (no 5) a gagné son match de troisième tour contre Adrian Mannarino en trois manches de 6-4, 6-2, 7-5.

Thiem a atteint la ronde des 16 ou mieux lors de ses cinq derniers tournois du Grand Chelem. Il est également demeuré invaincu contre Mannarino, battant le Français pour une septième fois consécutive.

Thiem attend maintenant le gagnant du match entre Tennys Sandgren et Maximilian Marterer.

Après Sharapova et Kerber, Roger Federer et Richard Gasquet s’affronteront à l’Aréna Rod Laver.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!