KEY BISCAYNE, Fla. — La championne des Internationaux de tennis des États-Unis Sloane Stephens a triomphé devant ses proches, samedi, après avoir pris la mesure de Jelena Ostapenko 7-6 (5), 6-1 en finale de l’Omnium de Miami.

Stephens, qui est originaire du sud de la Floride et qui habite maintenant à Fort Lauderdale, a gagné la dernière finale féminine à être présentée à Key Biscayne. Le tournoi déménagera au stade des Dolphins de Miami à compter de l’an prochain.

La 12e joueuse mondiale a exploité son jeu défensif pour prolonger les échanges avec Ostapenko jusqu’à ce que cette dernière commette une erreur. La Lettone a dominé 25-6 au chapitre des coups gagnants, mais elle a commis 48 fautes directes, contre seulement 21 pour l’Américaine.

Contre toute attente, Stephens fut la championne des Internationaux des États-Unis en septembre dernier. Elle a ensuite traversé une longue et pénible disette, avant de renouer avec la victoire à Key Biscayne. Ce titre lui a d’ailleurs permis de porter à 6-0 sa fiche en finale d’un tournoi de la WTA, et de percer le top-10 lors de la publication de la mise à jour du classement mondial la semaine prochaine — elle sera neuvième.

«C’est incroyable!, s’est exclamée Stephens. Je savais que si je retournais faire mes devoirs, alors je serais O.K.. Je ne m’attendais pas à gagner ici. Je voulais juste m’assurer de retrouver le niveau de jeu que je veux.»

L’Américain John Isner tentera pour sa part d’obtenir le titre le plus prestigieux de sa carrière dimanche lors de la finale masculine contre l’Allemand Alexander Zverev. Isner pourrait compléter un premier balayage américain des honneurs du tournoi de Miami depuis 2004, soit depuis les conquêtes d’Andy Roddick et Serena Williams.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!