Graham Hughes Graham Hughes / La Presse Canadienne

BROSSARD, Qc — La journée de collecte des effets personnels des joueurs a permis aux journalistes de renouer avec Andrew Shaw, qui a reconnu avoir ressenti des symptômes liés à une commotion cérébrale en mars.

L’incident est survenu lors du match du 13 mars au Centre Bell, à la suite d’une violente collision avec Greg Pateryn des Stars de Dallas.

À ce sujet, Shaw a déclaré que ces symptômes ont duré trois jours.

Cet incident l’a tout de même incité à consulter un spécialiste des blessures à la tête il y a environ dix jours.

Plutôt mystérieux, Shaw n’a pas voulu identifier le médecin en question, sauf pour dire qu’il était un excellent docteur qui n’est pas établi au Canada.

Selon Shaw, dont la saison s’est terminée après ce match, les nouvelles sont positives.

«Je voulais l’opinion d’un médecin qui a mené des études sur le sujet. La direction de l’équipe et moi-même pensions que c’était la chose à faire pour ma santé, afin de m’assurer que tout était en ordre. On a passé le protocole, fait tout ce qu’il fallait faire et on m’a donné le feu vert.»

Par ailleurs, lors du même incident, Shaw a été blessé à un genou et il sera opéré mardi prochain.

Shaw, qui n’a pas donné de détails sur la blessure, saura après l’opération combien de temps durera le processus de rééducation.

Shaw s’attend à être prêt à temps pour le début de la prochaine saison.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!