VAL-D’OR, Que. – Kevin Senécal a signé une carte de 66, soit six coups sous la normale, pour s’emparer du premier rang au terme de la ronde initiale de la Classique Agnico-Eagle-IAMGOLD, mercredi, au club Belvédère.

Senécal, affilié au club Le Maître de Tremblant, entreprendra le parcours final de jeudi avec une pléiade de golfeurs à ses trousses.

Éric Landreville (Belle Vue) et Lindsay Wilson (Royal Montréal) partagent le deuxième rang après avoir joué 67 (moins-5), un coup de mieux que Louis-Pierre Godin (Le Mirage) et Martin Plante (Balmoral).

Éric Laporte (Montcalm) occupe seul le sixième rang à 69 (moins-3). Le suivent à 70, Sylvie Schetagne (Pinegrove) et Denis Girard (L’Épiphanie).

Sept autres golfeurs, dont le champion en titre Dave Lévesque (La Prairie) ont joué 71 (moins-1). Au total, 15 des 60 compétiteurs ont joué sous la normale du pittoresque parcours de 6797 verges.

En vertu de sa ronde de 67, Landreville trône au sommet du classement de la division Honda des professionnels en titre et professionnels gestionnaires, un coup devant Plante.

Senécal a disputé une partie sans bavure, y allant de six oiselets, dont quatre sur les cinq normale-5.

«Depuis une semaine, et ce pour la deuxième fois de ma carrière, j’utilise un fer droit à longue tige, a expliqué Senécal à la conclusion de sa meilleure ronde de la saison. Avant mon départ pour l’Abitibi, j’ai aussi demandé à Pierre Brisebois, qui enseigne au Maître, de m’aider à corriger mon alignement.»

L’Australien Lindsay Wilson en a mis plein la vue à ses parents de passage au Québec.

Le long cogneur du club Royal Montréal a réussi huit oiselets entachés de trois bogueys.

«Je savoure chaque instant de cette première visite en Abitibi, a dit Wilson. La configuration de ce parcours est faite sur mesure pour mon style de jeu. J’aime attaquer les normales-5 et aujourd’hui, je me suis amusé avec le bois numéro un si bien que j’ai atteint trois normales cinq en deux coups.»

Landreville, de son côté, attribuait son pointage de 67 à la précision de ses coups d’approche.

«Mon roulé le plus long pour l’un de mes six oiselets a été de six pieds», a-t-il dit.

La prestation de Sylvie Schetagne (70) est digne de mention.

Elle a ramené une carte sous la normale pour la première fois de sa carrière en compétition.

Yann Béland, de Le Gardeur, a été le meilleur des dix golfeurs amateurs inscrits au tournoi. Il a joué 74, un coup de moins que cinq autres golfeurs dont quatre provenant de la région, soit Pierre Bienvenue et Yanick Verreault (Val-d’Or), Patrice Gilbert (Malartic) et Paul-André Pelchat (Senneterre).

À l’issue de la ronde finale de cet événement du Circuit Molson Canadian 67, le champion de la division Molson Canadian 67 empochera 6000 $ et celui de la division Honda touchera 1200 $.

En raison des conditions météorologiques, les départs du parcours final de jeudi se feront en croisés entre 8 h 30 et 10 h.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!