OSIMO, Italie — Le meneur au classement général, Simon Yates, a augmenté la cadence vers la fin de la 11e étape du Tour d’Italie, mercredi, ce qui lui a permis de creuser l’écart devant son principal adversaire, Tom Dumoulin, à l’approche du contre-la-montre de la semaine prochaine.

Son compatriote britannique Chris Froome a perdu quelques secondes supplémentaires à l’issue de l’étape de 156 km entre Assisi et Osimo, ce qui signifie que les espoirs du quadruple champion du Tour de France de l’emporter se sont pratiquement envolés.

Yates a lancé une attaque à environ 1,5 km de l’arrivée, et le cycliste de l’équipe Mitchelton-Scott a freiné la remontée de Dumoulin lors de l’ascension du dernier col pour s’adjuger sa deuxième victoire d’étape.

Dumoulin, un spécialiste du contre-la-montre, a fini deux secondes devant Davide Formolo, mais à cinq secondes de Yates.

Michael Woods, d’Ottawa, a pris le 40e rang à 1:05 du vainqueur. Pour sa part, le Montréalais Guillaume Boivin a fini 87e à 9:10, et Svein Tuft, de Langley, en Colombie-Britannique, a terminé 165e à 14:35.

Au classement cumulatif, Yates a ainsi creusé son avance à 47 secondes devant Dumonlin, et à 1:04 devant Thibaut Pinot, troisième. Woods est maintenant 16e à 3:43 de Yates, Boivin est 117e à 1:47;55 et Tuft 168e à 2:28;50.

Le Tour d’Italie se terminera le 27 mai à Rome.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!