PHILADELPHIE — Une autre performance magistrale de leur as lanceur et un circuit de leur meilleur frappeur suppléant ont propulsé les Phillies de Philadelphie vers des sommets qu’ils n’avaient pas atteints depuis sept ans.

Aaron Nola avait un match sans point ni coup sûr jusqu’en septième manche, Nick Williams a cogné un troisième circuit cette saison en tant que frappeur suppléant et les Phillies de Philadelphie ont battu les Blue Jays de Toronto 2-1, samedi.

Williams a envoyé une balle fronde de Joe Biagini (0-4) dans les gradins du champ centre-gauche pour dénouer l’impasse. Les Phillies ont pris le premier rang de la section Est de la Nationale. Ils n’ont jamais mené cette section aussi tard dans la saison depuis 2011.

«C’est plutôt bien, a indiqué Nola. C’est la première fois que je me retrouve en première place depuis que je joue dans les Majeures. Nous devons continuer à bien jouer et quelques bonnes équipes s’amènent.»

Nola n’a donné aucun coup sûr à ses adversaires jusqu’à ce que Russell Martin claque un simple d’un point en septième manche pour créer l’égalité 1-1. Après six manches plutôt faciles, Nola est revenu en septième à la suite de la deuxième interruption du match en raison de la pluie.

«Je ne pensais pas vraiment à son match sans point ni coup sûr, mais plutôt à créer l’égalité, a avoué Martin. J’essayais simplement de me battre. Il nous a offert des lancers difficiles pendant toute la partie. Nous ne voulions surtout pas être victimes d’un match sans point ni coup sûr pour une deuxième fois.»

James Paxton, des Mariners de Seattle, avait réalisé l’exploit au Rogers Centre, le 8 mai.

Nola a retiré 10 frappeurs sur des prises et il a permis trois buts sur balles. Il a effectué 113 lancers pour égaler un sommet en carrière, établi le 27 juin 2017.

«Ils laissaient passer quelques bons lancers, a observé Nola. Je voulais simplement prendre les devants dans les comptes et je crois avoir plutôt bien réussi. J’ai l’impression qu’ils ont voulu augmenter mon nombre de tirs. Ma défensive m’a aidé.»

Williams mène les Majeures au chapitre des points produits (8) et le total des buts (19) comme frappeur suppléant. Ses trois longues balles comme frappeur suppléant l’ont placé à égalité avec le joueur des Marlins de Miami Justin Bour au sommet du Baseball majeur.

«Je cherchais simplement un tir haut. Quelque chose que je pouvais frapper avec puissance. Surtout dans cette situation. Je voulais créer quelque chose», a laissé savoir Williams.

Saranthony Dominguez (1-0) a concédé un coup sûr en une manche et un tiers et il a signé une première victoire en carrière dans les Majeures. Luis Garcia s’est occupé de la neuvième et il a enregistré un premier sauvetage à sa deuxième tentative.

Le partant des Blue Jays, Jaime Garcia, a alloué cinq coups sûrs en sept manches. Le seul point qu’il a permis est survenu en cinquième manche, quand Maikel Franco a catapulté son offrande dans les gradins.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!