SAO PAOLO, Brésil — Maria Bueno, une joueuse de tennis brésilienne qui a gagné trois titres en simple à Wimbledon et quatre autres aux Internationaux des États-Unis dans les années 1950 et 1960, est décédée après une lutte contre le cancer de la bouche. Elle était âgée de 78 ans.

Bueno a été admise dans un hôpital de Sao Paulo jeudi et l’hôpital a confirmé son décès vendredi dans un communiqué. Aucun autre détail n’a été fourni par respect pour la famille.

Surnommée la «ballerine du tennis» en raison de sa grâce sur le terrain, Bueno a disputé la majorité de sa carrière avant l’ère professionnelle. Elle a gagné un total de 19 titres du Grand Chelem — sept en simple, 11 en double et un en double mixte — entre 1959 et 1966. Elle a aussi participé à la finale en simple aux Internationaux d’Australie et de France.

Bueno a été intronisée au Temple de la renommée du tennis international en 1978 et participait régulièrement aux couvertures des tournois importants de tennis à la télévision brésilienne.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!