ST-PÉTERSBOURG, Russie — Tous ne sont pas excités par le retour possible de Mohamed Salah face à la Russie mardi.

L’attaquant égyptien, qui a raté le match d’ouverture de sa formation en raison d’une blessure à l’épaule, devrait entamer sa Coupe du monde face à la nation hôtesse. Le gardien russe Igor Akinfeev n’a pas semblé impressionné lorsqu’interrogé sur un éventuel retour de Salah.

«Je vais vous parler de mon équipe puisque je considère que nous devrions accorder plus d’attention à la formation russe», a affirmé Akinfeev lundi. «C’est une mauvaise idée de ne parler que d’un joueur car ils en comptent 22 autres (dans l’équipe égyptienne)».

Interrogé à savoir s’il avait hâte d’affronter la vedette égyptienne au stade de Saint-Pétersbourg, le vétéran gardien russe a à peine tenu compte de l’intérêt des journalistes.

«Je ne sais même pas comment amorcer une réponse à votre question, franchement», a dit le gardien âgé de 32 ans, qui a représenté la Russie lors de 107 rencontres internationales. «Je préfère que mon équipe gagne demain, c’est ma réponse».

L’entraîneur russe Stanislav Cherchesov était plus coopératif. Il a qualifié Salah «du genre de joueur qui enflamme les parties et les tournois». Le sélectionneur moustachu semblait aussi douter de l’état de santé de Mohamed Salah, ajoutant que «seul l’entraîneur et le joueur lui-même le savent réellement».

Salah a raté le match d’ouverture de l’Égypte vendredi, une défaite de 1-0 contre l’Uruguay.

L’attaquant de Liverpool n’a pas joué depuis s’être blessé à l’épaule gauche lors de la finale de la Ligue des Champions le 26 mai dernier. Il avait été bousculé par le défenseur du Real Madrid Sergio Ramos.

Malgré les 44 buts en 51 rencontres de Salah à sa première saison avec Liverpool, et ses 33 autres en 57 parties avec son pays, Cherchesov a insisté pour dire qu’il sait comment arrêter Salah et qu’il a un plan.

«Évidemment qu’il se démarque, mais nous n’affrontons pas un seul joueur», a dit Stanislav Cherchesov. «Je crois en mes joueurs et je vais vous donner une réponse simple à votre question: nous sommes prêts pour cela et nous allons le faire».

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!