Ricardo Mazalan Ricardo Mazalan / The Associated Press

NIZHNY NOVGOROD, Russie — Le temps presse pour Lionel Messi s’il veut offrir à l’Argentine une Coupe du monde, le seul honneur qui manque à son palmarès au fil d’une carrière qui lui permet de se classer parmi les plus grands de son sport.

Il aura 31 ans dimanche, ce qui signifie que cette Coupe du monde pourrait être sa dernière. Cela signifie aussi que le match de jeudi contre la Croatie est crucial. Il a offert à son club de Barcelone quatre titres en Ligue des champions et neuf championnats de la Liga en Espagne, mais il n’a toujours pas de titre majeur avec l’Argentine.

Messi a raté un penalty — son tir a été arrêté — lors d’un match nul décevant de 1-1 contre l’Islande dans le match d’ouverture du groupe. L’Argentine doit maintenant vaincre la Croatie pour espérer franchir la phase de groupes et accéder aux huitièmes de finales.

«Nous devons trouver ce qui n’a pas fonctionné contre l’Islande, mais nous ne pouvons pas nous arrêter là-dessus, a déclaré le défenseur argentin Gabriel Mercado. Nous devons regarder devant et gagner le prochain match contre la Croatie.»

Les Croates ont amorcé le tournoi avec une victoire de 2-0 contre le Nigeria, ce qui les place en meilleure position dans le groupe D que l’Argentine en vue du match entre les deux équipes sur les rives de la Volga à Nijni-Novgorod.

Jorge Sampaoli n’a pas utilisé la même formation deux fois en 12 matchs depuis qu’il est en charge de l’Argentine. Il jongle de nouveau avec les joueurs à sa disposition, notamment avec l’attaquant de 22 ans de Boca Juniors, Cristian Pavon, à l’avant avec Messi. Pavon est rapide et peut jouer à droite ou à gauche et il est susceptible de remplacer Angel di Maria.

Comme tous les entraîneurs argentins avant lui, Sampaoli a cherché le bon partenaire pour jouer avec Messi, qui a souvent transporté l’Argentine seul et toujours comparé à Maradona, qui a procuré à l’Argentine son dernier titre de la Coupe du monde en 1986.

«Je pense que Jorge évalue ses options à toutes les positions, nous verrons ce qui se passera et ce qu’il décidera le jour du match, a déclaré Pavon. Je suis confiant et heureusement les choses vont bien pour moi, mais je ne sais pas encore si je serai partant.»

C’est difficile à croire, mais l’Argentine n’a pas remporté de titre majeur depuis sa participation à la Copa America — championnat sud-américain — en 1993. C’était il y a 25 ans; une disette d’un quart de siècle pour un pays qui se considère comme une royauté de football.

L’Argentine, double championne, n’a connu qu’amère déception récemment: perdant contre l’Allemagne à la Coupe du monde 2014 au Brésil et deux autres fois en finale de la Copa America en 2015 et 2016 — les deux fois contre le Chili.

L’entraîneur croate, Zlatko Dalic, a par ailleurs renvoyé l’attaquant Nikola Kalinic chez lui parce qu’il n’a pas été en mesure d’agir comme substitut contre le Nigeria. Kalinic, qui joue pour le Milan AC, a prétexté une blessure au dos, mais des informations en provenance de Croatie laissent entendre qu’il est malheureux d’être un remplaçant.

Dalic a dit de Kalinic, «j’ai besoin de joueurs qui sont prêts à jouer.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!