Laurent Rebours Laurent Rebours / The Associated Press

L’Union cycliste internationale a blanchi Chris Froome à la suite d’un contrôle antidopage anormal survenu l’an dernier et cette décision pourrait lui permettre de poursuivre sa quête d’un cinquième titre record au Tour de France, dont le départ sera donné plus tard cette semaine.

Froome était sous la menace d’une possible suspension après avoir fourni un échantillon d’urine au Tour d’Espagne, en septembre, qui contenait un taux de salbutamol, un médicament pour l’asthme, deux fois supérieur à la limite permise.

«Les résultats de l’échantillon de Froome ne constituent pas un résultat d’analyse anormal», a précisé le communiqué de l’UCI, ajoutant qu’il avait décidé «de clôturer la procédure contre M. Froome».

Le Tour commence samedi et — avant la publication du communiqué de l’UCI — les organisateurs de la course avaient décidé de refuser sa participation afin de protéger l’image de la classique.

«Je n’ai jamais douté que cette affaire serait classée pour la simple raison que je savais que je n’avais rien fait de mal», a déclaré Froome.

L’utilisation par Froome de médicaments contre l’asthme a été bien documentée, et le coureur né au Kenya a souvent été vu utilisant des inhalateurs pendant les courses.

Selon les règlements de l’Agence mondiale antidopage, un athlète peut être autorisé à montrer un taux anormal de salbutamol s’il prouve qu’il s’agit d’un dosage thérapeutique approprié.

«Je souffre d’asthme depuis l’enfance. Je connais exactement les règlements concernant mes médicaments contre l’asthme et je n’utilise que mon inhalateur pour gérer mes symptômes dans les limites permises.»

Le directeur du Tour Christian Prudhomme a mentionné au quotidien français L’Équipe que Froome serait autorisé à prendre le départ du Tour, samedi, en Vendée.

«Les procédures que nous avons entreprises afin de protéger l’image du Tour sont annulées puisque les autorités sportives ont jugé qu’il n’y avait aucune faute, a commenté Prudhomme. Qu’il en soit ainsi. Il sera sur la ligne de départ parce que l’UCI et l’AMA ont finalement répondu.»

Avec une autre victoire au Tour, Froome égalerait le record de cinq partagé par Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain.

«La décision d’aujourd’hui trace une ligne, a déclaré Froome. Cela signifie que nous pouvons tous aller de l’avant et nous concentrer sur le Tour de France.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!