BOSTON — Mookie Betts était tellement excité qu’il a pratiquement perdu pied en se dirigeant vers le premier coussin.

Le voltigeur de droite au tempérament habituellement modéré a montré ses émotions lorsqu’il a claqué un grand chelem qui a aidé les Red Sox de Boston à vaincre les Blue Jays de Toronto 6-4, jeudi soir.

«Je suis presque tombé, a mentionné Betts, qui a envoyé sept tirs dans le territoire des balles fausses avant son circuit. J’ai eu besoin de mes aptitudes athlétiques et j’ai eu le dessus cette fois.»

Betts a ajouté un simple d’un point en septième manche. Il a placé deux balles en lieu sûr en quatre présences au marbre, faisant passer sa moyenne au bâton à ,352, un sommet dans les Majeures.

Les Red Sox ont signé une 10e victoire de suite, ce qui représente la séquence active la plus longue du Baseball majeur. Ils n’ont pas perdu depuis le 1er juillet et ils se retrouvent à 37 matchs au-dessus de la barre de ,500 (66-29) pour une première fois depuis 1949.

Pendant que la balle voyageait à vive allure vers le champ gauche, Betts s’est tourné vers l’abri des Red Sox et il a célébré en criant des encouragements à ses coéquipiers.

«Depuis que je suis dans les Majeures, je crois que je n’ai jamais été aussi excité», a affirmé Betts.

David Price (10-6) a retiré huit frappeurs sur des prises en six manches et deux tiers. Il a accordé trois points et six coups sûrs pour les Red Sox. Craig Kimbrel a fermé les livres pour son 29e sauvetage de la campagne.

Teoscar Hernandez a cogné une longue balle de deux points en première manche et Kendrys Morales a réussi une claque en solo pour les Blue Jays, qui ont perdu quatre de leurs cinq dernières sorties.

Le gaucher J.A. Happ (10-6) a connu un bon départ pour les Blue Jays (42-50), passant six frappeurs dans la mitaine et limitant les Red Sox à deux coups sûrs avant d’éprouver des ennuis en quatrième manche. L’équipe locale a profité d’une reprise vidéo en leur faveur et d’une chandelle échappée pour ouvrir les écluses.

«Vous ne verrez pas beaucoup de manches de la sorte. Je ne sais même pas si je suis en mesure de vous la décrire», a indiqué le gérant des Blue Jays, John Gibbons.

Happ a effectué 46 lancers en quatrième manche, dont 13 à Betts. Il a notamment frappé une chandelle qui a touché le gant de Justin Smoak avant d’atterrir dans le territoire des balles fausses. Faisant face à un compte complet, Betts a catapulté le tir de Happ par-dessus les estrades du monstre vert.

Le partant des Blue Jays avait d’abord rempli les sentiers en donnant un but sur balles à Jackie Bradley fils.

«Je me sentais bien ce soir et je trouvais que mes lancers avaient de l’étoffe, a déclaré Happ. Je ne sais même pas s’ils avaient réussi à sortir une balle de l’avant-champ avant ce circuit. C’est difficile à encaisser.»

Price a été hué après avoir permis un circuit de deux points à Hernandez, mais il n’a pas alloué un autre point avant la septième manche, quand Morales a réussi un coup de quatre buts qui a réduit l’écart à 5-3. Il a quitté la rencontre sous une ovation debout des partisans.

Smoak a tenté une remontée en huitième manche, en frappant un double d’un point, mais Matt Barnes a mis fin à la menace alors qu’il y avait des coureurs aux extrémités.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!