NEW YORK — Stanislas Wawrinka n’a jamais eu la chance de défendre son titre de champion des Internationaux de tennis des États-Unis de 2016 à cause d’une blessure à un genou qui l’a fait chuter loin au classement mondial. L’Association de tennis des États-Unis s’est assuré qu’il y aura une place en 2018.

Wawrinka, de la Suisse, et l’ancienne numéro un mondiale Victoria Azarenka, du Bélarus, ont obtenu des laissez-passer en vue du dernier tournoi du Grand Chelem de 2018. C’est aussi le cas de la Russe Svetlana Kuznetsova, ancienne championne du tournoi.

Wawrinka a glissé du 3e au 151e échelon au classement mondial, alors qu’il a eu besoin de deux opérations au genou gauche qui l’ont limité à 21 matchs sur le circuit cette saison.

Triple champion en tournois du Grand Chelem, Wawrinka a atteint les huitièmes de finale à la Coupe Rogers la semaine dernière à Toronto. Il a amorcé le tournoi de Cincinnati sur une note positive en défaisant Diego Schwartzman, 12e tête de série, lundi.

Azarenka a remporté les honneurs des Internationaux d’Australie à deux reprises, et a été finaliste aux Internationaux des États-Unis en 2012 et en 2013. Elle a cependant été incapable de se présenter à Flushing Meadows l’année dernière en raison d’un litige familial avec le père de son enfant.

Azarenka occupe la 87e place au classement mondial, un rang devant Kuznetsova, championne à Flushing Meadows en 2004.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!