Getty Images Matthew Peca

Les performances encourageantes des trois premiers trios du Canadien depuis le début de la saison ont fait de l’ombre au jeu des membres 
du quatrième trio. Si Claude Julien vise les séries éliminatoires, il aura besoin de l’aide de ses joueurs de soutien. 
Métro a repéré quelques joueurs qui pourraient passer par la quatrième ligne du Bleu-blanc-rouge cette saison.

Matthew Peca
À 25 ans, l’ancien du Lightning de Tampa Bay n’a que 22 matchs de la Ligue nationale de hockey (LNH) derrière la cravate. Un mince total pour un joueur payé plus de 1 M$ par année. C’est que, coincé derrière les gros canons de l’équipe floridienne, le petit centre n’a jamais pu s’illustrer.

Le portrait de Peca est plus positif dans la Ligue américaine de hockey (LAH), où il a amassé plus de 40 points lors de ses 3 dernières campagnes.

La blessure de Jacob De La Rose installe confortablement Peca dans le siège du centre partant du quatrième trio, et sa production offensive pourrait le consolider dans cette chaise.

Charles Hudon
La profondeur soudaine du Canadien à l’aile relègue Hudon à un rôle d’ailier de profondeur en ce début de campagne. De retour d’une saison où il a accumulé 30 points en 72 matchs et environ 1,8 point par 60 minutes, le Québécois aura sans doute la détermination de donner au quatrième trio un tournant plus offensif.

L’ailier de 24 ans pourrait toutefois être appelé à faire du remplacement étant donné qu’il a déjà joué à toutes les positions offensives.

Un bémol : son pourcentage de conversion de tirs en buts de seulement 5,6 %, qu’il devra améliorer s’il veut garder sa place dans une équipe où les ailiers abondent.

Andrew Shaw
Malgré les commotions et les blessures, l’ailier continue à recevoir la confiance de son entraîneur. Shaw a même obtenu un but en avantage numérique lors du match d’ouverture de la saison.

Depuis son arrivée de Chicago, la production de l’attaquant de 27 ans a régulièrement diminué, aboutissant à 20 petits points la saison dernière.

La laisse pourrait donc être courte si les points ne
sont pas au rendez-vous. Shaw devra aussi rester hors de l’infirmerie. Le patineur ontarien n’a jamais joué les 82 matchs d’une saison régulière dans sa carrière de 8 ans.

Michael Chaput
Il nous en a fait voir de toutes les couleurs lors de la présaison. Auteur de trois points (un but, deux passes) en cinq matchs, le Québécois s’est forgé une place parmi les joueurs potentiellement rappelés du Rocket de Laval au cours de la campagne.

Il a d’ailleurs passé une portion de match avec Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen comme compagnons de trio, laissant entrevoir son potentiel offensif. À 6 pi 2 po et 204 lb, l’ailier correspond aussi au modèle plus classique d’un joueur de quatrième trio, ce qui contraste avec la ligne actuellement déployée par Claude Julien.

Tomas Plekanec
Le col roulé est de retour. Après avoir été échangé aux Maple Leafs de Toronto à la fin de la saison dernière, Plekanec revient à Mont-réal par la porte arrière. Le Tchèque n’a d’ailleurs toujours pas joué en ce début de saison. Un vent de jeunesse souffle sur le Canadien, et le centre de 35 ans pourrait ne jouer qu’un rôle très marginal, mais son expérience viendra sans doute faciliter la vie de bien des jeunes centres de l’équipe.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!