Lynne Sladky Lynne Sladky / The Associated Press

SUNRISE, Fla. — Bo Horvat a dénoué l’impasse en enfilant l’aiguille tard en troisième période pour mener les Canucks de Vancouver vers un gain de 3-2 aux dépens des Panthers de la Floride, samedi soir.

Antoine Roussel et Elias Pettersson ont fait mouche du côté des Canucks et Anders Nilsson a repoussé 24 lancers.

Pettersson, qui connait des débuts fulgurants dans la Ligue nationale de hockey (LNH), a cependant quitté la rencontre en troisième période après avoir frappé violemment la rampe et avoir été projeté au sol par le défenseur Mike Matheson. Il n’est pas revenu au banc des joueurs par la suite.

Horvat a donné les devants pour la première fois de la rencontre aux Canucks en troisième période après avoir accepté la passe de Sven Baertschi au cercle gauche des mises en jeu. D’un tir sur réception, il a finalement réussi à déjouer James Reimer à 6:11 du troisième engagement.

Vincent Trocheck et Jonathan Huberdeau ont répliqué du côté des Panthers, qui n’ont toujours pas connu la victoire en trois matchs cette saison. Reimer a réalisé 27 arrêts.

Avec le pointage égal 1-1, Trocheck a propulsé les Panthers devant avec un tir du cercle droit qui a déjoué Nilsson du côté de la mitaine, avec 2:40 à faire à la période médiane.

Moins de deux minutes plus tard, Roussel a profité d’un tir de pénalité — après avoir été retenu par Bodgan Kiselevich — pour battre Reimer du côté du gant pour niveler la marque 2-2 avec 1:45 à faire.

Huberdeau a ouvert la marque avec 7:29 à jouer en deuxième période lorsqu’il a envoyé son propre rebond derrière la ligne des buts.

Pettersson a fait par la suite 1-1 en avantage numérique, moins de trois minutes après le premier but des Panthers. La recrue a nivelé le record établi chez les Canucks en récoltant au moins un point par matchs depuis cinq rencontres.

Les Canucks n’ont pas immédiatement fourni de détails quant à blessure de Pettersson et Matheson n’a pas été puni sur la séquence.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!