Nathan Denette / La Presse Canadienne Jesperi Kotkaniemi

MONTRÉAL — Le fameux 10e match de Jesperi Kotkaniemi avec le Canadien de Montréal approche et pourrait même se concrétiser samedi, à Boston. Et pour l’instant, rien ne laisse croire qu’il ne sera pas du rendez-vous.

«On n’en a même pas parlé. Honnêtement», a lancé l’entraîneur-chef Claude Julien lundi, lorsque questionné à ce sujet.

Si Kotkaniemi participe à une 10e rencontre avec le Canadien, que ce soit samedi ou dans deux semaines, il aura officiellement entamé la saison initiale de son premier contrat professionnel, un pacte de trois ans, dans la LNH.

C’est une situation à laquelle Julien commence à être habitué avec le Canadien, car il a vécu la même chose en 2017-2018 avec le défenseur Victor Mete.

Dans un cas comme dans l’autre, les propos de l’entraîneur-chef se recoupent quand vient le temps d’analyser le rendement général du jeune joueur en question. Maintes fois l’an dernier, il s’était montré satisfait de la progression de Mete, et on entend un discours semblable avec Kotkaniemi.

«Comme je l’ai dit pendant le camp d’entraînement, à partir du tournoi des recrues, pendant le camp et le calendrier préparatoire, il a fait des pas de géants. En ce moment, je ne vois pas un joueur qui n’est pas à sa place», a analysé Julien.

Jusqu’à maintenant, le Finlandais de 18 ans a obtenu trois mentions d’aide en un peu plus de 14 minutes d’utilisation par rencontre.

«Si des gens s’attendaient à le voir mener notre équipe au chapitre des pointeurs, ce n’aurait pas été réaliste. Il produit, même lors des mises en jeu. Nous ne sommes pas la meilleure équipe au niveau des mises en jeu, mais il ne se trouve certainement pas au bas de la liste. Ce que nous voyons, c’est un jeune joueur qui continue de découvrir la ligue. Nous pensons qu’il deviendra un meilleur joueur lorsqu’il deviendra plus à l’aise et aura acquis plus d’expérience. C’est de la façon dont nous voyons les choses.»

Un peu comme Julien, Kotkaniemi ne semble nullement préoccupé par le plateau des 10 parties dans la LNH.

«Je n’ai pas vraiment compté (les matchs). J’avance une journée à la fois en tentant de faire de mon mieux», a déclaré Kotkaniemi.

Une disette qui n’inquiète pas
Pendant que Kotkaniemi lorgne encore son premier but dans la LNH, son compatriote Artturi Lehkonen est à la recherche de son premier filet… depuis le match d’ouverture contre les Maple Leafs de Toronto.

Après avoir eu l’honneur d’avoir été le premier buteur du Canadien cette saison, Lehkonen est bloqué au chiffre 1 même s’il occupe le quatrième rang au sein de l’équipe avec 17 tirs.

Des 12 joueurs de la formation montréalaise ayant inscrit au moins un but, Lehkonen se classe 11e avec un taux d’efficacité de 5,9 pour cent. Seul Joel Armia, à 5,3 pour cent, a fait moins bien.

«Dans l’ensemble, c’est bon, mais il y a quelques petites choses que je peux améliorer, a déclaré Lehkonen, sans entrer dans les détails. L’équipe connaît un meilleur départ et c’est bon. J’essaie d’aider l’équipe à gagner et c’est sûr que je voudrais marquer davantage», s’est-il limité à dire au sujet de sa production individuelle.

Cette mini-léthargie ne semble nullement inquiéter Claude Julien qui, comme Lehkonen, préfère s’attarder au portrait global

«Ma façon d’analyser ça, c’est avec notre fiche de 4-1-2 et avec le fait que l’équipe va bien. Artturi joue quand même assez bien. C’est un gars qui est capable de marquer des buts, peut-être plus qu’il ne le démontre présentement. Tout le monde a des débuts de saison différents, mais en bout de ligne, il nous aide à gagner des matchs. C’est ce qui est important présentement.»

Max Domi, son coéquipier de trio à l’heure actuelle, voit un joueur qui n’hésite pas à s’attaquer aux besognes ingrates.

«Il est un franc-tireur, il travaille avec ardeur à chacune de ses présences et on peut toujours compter sur lui. Nous tentons de lui remettre la rondelle pour qu’il soit capable de profiter de ses chances. Lorsqu’il va trouver le fond du filet, les buts vont s’accumuler.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!