OTTAWA — Voici les cinq moments marquants du match entre le Canadien de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa, jeudi soir, au Centre Canadian Tire.

Mise en jeu cruciale

Les entraîneurs répètent souvent l’importance de gagner les mises en jeu en zone défensive. Le Canadien en a eu la preuve à 7:58 du premier vingt. Colin White a eu le meilleur sur Brendan Gallagher à la droite de Carey Price et le disque a abouti sur la lame du bâton de Mark Stone. Brady Tkachuk a semblé créer un peu d’obstruction contre un joueur du Canadien, ce qui a permis à son coéquipier de profiter d’un peu plus de temps et Stone a décoché un tir précis qui a déjoué Price du côté du bouclier.

Réplique éclair

L’entraîneur Claude Julien a envoyé son quatrième trio sur la patinoire pour relancer sa troupe après le but des Sénateurs. L’échec-avant de Nicolas Deslauriers, Kenny Agostino et Michael Chaput a porté fruit alors que le Tricolore a répliqué 20 secondes après le but de Mark Stone. La rondelle est éventuellement revenue à la pointe et Jeff Petry a décoché un tir des poignets qui semblait relativement inoffensif. Craig Anderson avait toutefois la vue voilée par un coéquipier et le disque a semblé dévier sur l’épaule gauche du gardien avant de faire bouger les cordages.

À coup de passes transversales

Le Canadien s’est offert une avance de 3-1 grâce à de belles poussées en deuxième période. Peu de temps après un avantage numérique plutôt inoffensif, Artturi Lehkonen a gagné sa bataille avec trois rivaux le long de la rampe et a remis à Phillip Danault. Ce dernier a ensuite rejoint Paul Byron de l’autre côté grâce à une superbe passe du revers et le natif d’Ottawa a déjoué Craig Anderson avec 8:57 à faire. Un peu moins de cinq minutes plus tard, Jesperi Kotkaniemi a provoqué un revirement et a remis à Jonathan Drouin, posté près de l’embouchure du filet des locaux. Drouin a ensuite fait la passe à Andrew Shaw de l’autre côté et la peste du Tricolore a fait bouger les cordages à l’aide d’un tir sur réception.

Pénalité coûteuse

Si l’avantage numérique du Canadien n’a rien eu d’effrayant, celui des Sénateurs a prouvé son efficacité. Pendant que Brett Kulak était au cachot, Colin White a réduit l’écart à 3-2 avec 1:10 à faire au deuxième vingt. Une passe transversale de Mark Stone a rejoint Ryan Dzingel, fin seul à la droite de Carey Price. Ce dernier s’est avancé pour couper les angles et a stoppé le tir de Dzingel. White a toutefois récupéré le retour et a pu tirer avant que Price se soit repositionné.

Le coup de grâce

Brendan Gallagher a rapidement porté le coup de grâce aux Sénateurs en creusant l’écart à 4-2 après 3:19 de jeu en troisième période. Tomas Tatar a décoché un puissant tir sur réception à partir de la ligne bleue après un échange avec Jeff Petry. Posté à son endroit de prédilection, devant le gardien, Brendan Gallagher a habilement fait dévier la rondelle. Cette dernière a atteint le poteau à la droite de Craig Anderson avant de rebondir contre le patin droit du gardien et de franchir la ligne des buts.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!