EDMONTON — Mike Benevides est la dernière victime du nouveau plafond salarial imposé en 2019 aux départements des opérations football des équipes de la LCF.

Les Eskimos d’Edmonton ont annoncé que Benevides ne reviendrait pas au sein du personnel de Jason Maas la saison prochaine.

Benevides était adjoint à l’entraîneur-chef et coordonnateur de la défensive depuis que Maas est entré dans ses fonctions d’entraîneur-chef en 2016.

Avant de se joindre aux Eskimos, Benevides a passé trois saisons en tant qu’entraîneur-chef des Lions de Colombie-Britannique (2012-14).

Le directeur général des Eskimos, Brock Sunderland, a déclaré dans un communiqué que l’équipe n’avait pu trouver un terrain d’entente avec Benevides pour un salaire qui cadrerait avec le plafond salarial prévu pour les opérations football tel qu’annoncé par la ligue.

Le plafond, fixé à un peu moins de 2,59 millions $ pour les deux prochaines saisons, a déjà eu un effet marqué sur la ligue.

Les Roughriders de la Saskatchewan ont annoncé, mercredi, que l’équipe avait rompu ses liens avec le vice-président adjoint des opérations football et du personnel des joueurs, John Murphy.

Jeudi, les Alouettes de Montréal ont annoncé qu’ils ne renouvelaient pas les contrats de Billy Parker (entraîneur des demi-défensifs), Jason Tucker (entraîneur des receveurs), Chris Mosley (entraîneur adjoint de la ligne à l’attaque) et Cris Dishman (entraîneur adjoint en défense).

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!